Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

Ce qui caractérise l’histoire de la toxicité des dents dévitalisées c’est le manque d’engagement sur le sujet des personnes qui ont été guéries en les faisant enlever alors que rien ne pouvait les guérir sinon. Peut-être que les personnes guéries ne veulent pas dire aux autres que maintenant elles portent des dentiers !!!!

C’est ce qui expliquerait en partie que malgré le caractère extraordinaire de cette méthodologie pour retrouver la santé, elle est encore trop peu connue. Mais pourtant il y a parfois des exceptions et celle ci nous vient aujourd’hui d’une famille franco polonaise qui a récemment fait un communiqué de presse sur ce sujet. Félicitations à eux. Le communiqué parle aussi d’un petit appareil médical, fort intéressant pour le repositionnement des ATM: articulations temporo mandibulaires, ce qui concerne beaucoup de monde. On rencontre en effet fréquemment dans la population, des tensions des machoires que les dentistes pensent souvent n’être dues qu’à des problèmes occlusaux (des rapports des dents du haut avec celles du bas), mais qui en fait sont aussi souvent dues aux foyers infectieux de la bouche et donc aux dents dévitalisées. Ces tensions en elles mêmes sont susceptibles de provoquer des troubles de santé à distance et de les faire disparaitre peut parfois suffire à faire disparaitre ces troubles. La disparition de ces tensions demanderaient idéalement l’élimination des causes mais en attendant les dentistes mettent souvent des gouttières onéreuses alors qu’on peut facilement se traiter soi même en machant plusieurs fois par jour un petit bout de tuyeau qu’on positionne de telle sorte qu’on le mache en même temps à droite et à gauche. Cela se faisant tout en avalant sa salive. Ce sera plus précisément un tuyeau en plastique de la taille d’un tubulaire d’acquarium (voir en magasin d’acquariophilie). C’est un tel petit bout de tuyeau que le Dr J.G. Thomas donnait à tous ses patients ou presque quand il constatait une tension des machoires. Toutefois on peut aussi acheter le petit appareil Ora dont parle le texte suivant, qui est un peu plus sophistiqué encore, il faut bien l’avouer.

Communiqué de presse
le 8 février 2012

Intoxiqués par les dents dévitalisées
comme quarante millions de français

Selon Corinne Lepage, qui a compris depuis longtemps et avant beaucoup
d’autres politiciens, la folie du nucléaire, la dent dévitalisée est
« un grave problème de santé publique »

C’est une information essentielle mais pourtant trop peu connue. Elle est cachée, niée et persécutée par l’institution dentaire française, difficile à comprendre par le public et n’intéresse aucune corporation. Si on ajoute à cela des incitations financières pour les dentistes à dévitaliser les dents plus qu’ailleurs au Monde grâce à la bonne sécurité sociale française et les mutuelles pour rembourser les couronnes sur dents dévitalisées, on obtient alors le peuple le plus malade du Monde qui consomme ainsi le plus de médicaments. J’espère que l’histoire de ma famille vous fera comprendre la folie qui consiste à introduire la mort dans les organismes vivants par la dent dévitalisée. La France m’a accueilli jadis alors voici aujourd’hui mes remerciements.

-Je m’appelle Jerzy Sobczak, je suis polonais et quelqu’un de bon sens avant tout. J’étais quelqu’un de très colérique et ne savais expliquer cet état. Mon problème a disparu en enlevant une dent dévitalisée.

-Ma femme est Dr ès Sciences. Elle s’est penché sur les divers poisons classiquement connus aujourd’hui pour comprendre que leurs implications sont généralement moindres que celles dues aux dents dévitalisées. Elle a inventé un petit appareil baptisé Ora pour traiter les troubles musculo-squelettiques en remettant en place les articulations temporo- mandibulaires( voir la notice en P.J.).Elle était malade pendant des années et personne n’en trouvait la cause. Elle a été guérie en enlevant toutes ses dents dévitalisées, il y a déjà plus de dix ans. Aujourd’hui elle a 56 ans et depuis sa guérison, elle n’a plus coûté un centime à la sécurité sociale.

-Ma mère était asthmatique. Elle a enlevé sa dent dévitalisée et a guéri. Aujourd’hui elle a 82 ans, aucun des problèmes de santé, et cultive toujours son jardin.

-Ma belle-sœur, souffrait depuis cinq années de migraine, de douleur de dos, dorsales et cervicales et de dépression. Elle a enlevé ses dents dévitalisées. Aujourd’hui elle n’a plus besoin de soins pour la dépression et malgré l’arthrose elle a pu reprendre le travail.

-Mon fils Florent, avait une molaire cariée que sept dentistes français voulaient dévitaliser et refusaient d’extraire. Pour qu’il reste en bonne santé, j’ai du la faire extraire en Pologne car on y a bien plus conscience du problème des dents dévitalisées.

Tous ces faits peuvent être vérifiés évidemment.
Certes, nous avons maintenant des dentiers mais rien n’est plus précieux que la santé.

Avant d’être Dr es sciences, ma femme a servi pendant deux ans d’assistante à un médecin acupuncteur et phytothérapeute aujourd’hui à la retraite, le Dr J.G. Thomas à Grasse, qui conseillait à tous ses patients d’enlever leurs dents dévitalisées et souvent aussi leurs dents de sagesse manquant de place. Elle a été témoin de centaines de guérisons de diverses maladies qu’aucun médecin n’avaient pu guérir auparavant car ils avaient oublié de prendre en considération le problème des dents dévitalisées que Mme Corinne Lepage estima un jour être une grave question de santé publique voir ici

Pour en savoir plus: sur l’appareil Ora: www.ora-lora.com

Contact presse :

Madame Bogumila Cyrulik
Tél. : 09 52 43 03 87
Mail : bogumila.cyrulik@free.fr

Classé dans : Articles

Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la troisième lettre du mot toodrq