Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

Silicium organique et dents dévitalisées

19 juin 2007

Bruno DARMON

Loïc le Ribault, l’inventeur du Silicium organique est décédé le 6 juin 2007, relativement jeune je trouve. Nous perdons ici un inventeur de génie qui a été confronté encore une fois à une société ingrate qui lui a fait bien des misères et son décès ne doit pas être totalement indépendant des souffrances psychologiques que cela a occasionnées.

L’histoire de la persécution de Loïc le Ribault est très symptomatique d’un système médico pharmaceutique avec ses ordres professionnels qui font tout pour détruire les espoirs thérapeutiques nouveaux qui remettent en question leurs propres intérêts, et cela même si la santé de millions de personnes est en jeu. Lorsque notre société l’aura compris, elle fera un grand pas vers sa santé. Un pas un peu du même ordre que les populations des pays de l’Est qui ont compris un jour que de faire tomber le mur de Berlin permettait de faire tomber un mur qui les séparait de solutions à leur misère technologique et non comme le prétendait le pouvoir en place, d’un mur qui les protégeait contre les capitalistes de l’Ouest. Les Conseils de l’Ordre parlent eux de charlatans mais ça revient au même.

Loïc le Ribault prenait aussi régulièrement son médicament miracle et cela lui faisait beaucoup de bien. Je parie donc qu’il devait avoir des dents dévitalisées et je vais vous expliquer pourquoi.

Voici ma théorie pour expliquer le succès du silicium organique dans notre civilisation. Le silicium organique comme son nom l’indique est composé tout d’abord de Silice. Or il se trouve que selon les travaux sur les transmutations à basse énergie (initiés par Kervran qui s’était rendu compte que les poules qui pouvaient picorer des petits graviers produisaient des œufs avec des coquilles plus solides) que l’élément Silice mis dans un milieu organique donc riche en Carbone est le précurseur du Calcium. Donc si le Silicium organique obtient de bons résultats sur nombre de pathologies, c’est que ces pathologies sont associées d’une façon ou d’une autre à un problème avec le métabolisme du calcium.

Or le calcium est le principal constituant des os (avec le phosphore). Il faut donc rechercher une pathologie en rapport avec une pathologie osseuse, car selon la pensée médicale chinoise, toute pathologie d’un tissu induit une pathologie de la fonction reliée à ce tissu. Donc une pathologie du tissu osseux induit une pathologie de la fonction de minéralisation.

Notre civilisation moderne a introduit dans l’organisme la dent dévitalisée, surtout depuis le milieu du vingtième siècle en France. La dent dévitalisée par un état infectieux chronique intrinsèque, introduit un empoisonnement dans l’os de la mâchoire qui entoure la dent. Cela signifie aussi que la fonction minéralisation associée au tissu osseux est affectée par conséquent, selon ce qui a été dit précédemment. En présence de dents dévitalisées, l’organisme va alors moins bien fixer le calcium puisque le calcium est le constituant principal de l’os. On comprend donc qu’alors, le silicium organique sera le médicament idéal puisqu’il est un procalcium en quelque sorte et donc qu’il va permettre mieux que tout autre médicament, à l’organisme de se reminéraliser face à la perte de minéraux, consécutive à la présence de dents dévitalisées.

On pourrait peut-être alors se dire que le silicium organique peut éviter d’enlever ses dents dévitalisées qui induisent le processus de déminéralisation. Eh bien non car le traitement des causes est toujours supérieur au traitement des effets même si le mieux est de faire les deux en restant en accord avec les lois de la biologie. Une bonne image est que plutôt que de remplir le tonneau de silice pour apporter du calcium naissant, il est toujours préférable de boucher les trous du tonneau pour éviter les fuites de calcium. Et cela sans même prendre en considération tous les autres effets toxiques des dents dévitalisées car il n’y a bien sûr pas que l’effet déminéralisant dans le lot des effets toxiques de la dent dévitalisées. La pratique confirme d’ailleurs tout cela car les résultats de l’élimination des dents dévitalisées sont encore plus époustouflants que les traitements au silicium organique et pour vous en persuadez il existe une centaine de témoignages vidéos

Classé dans : Articles

Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la dernière lettre du mot zmutz