Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

David​ Servan-Schreiber est mort dernièrement du cancer à l’âge de 50 ans. Ce sympathique et brillant neuro-psychiatre avait associé des solutions naturelles et des médecines douces pendant vingt ans aux traitements conventionnels. Il était déjà prédisposé à trouver d’autres solutions que la médecine chimique moderne, puisqu’il proposa jadis des traitements psychiatriques sans médicaments. En associant ses méthodes aux traitements conventionnels, il a vécu bien plus longtemps avec sa tumeur du cerveau que ce que la médecine moderne ne prévoit généralement. Mais il est quand même mort assez jeune toutefois.

Je ne sais certes pas s’il aurait vécu plus vieux sans les traitements conventionnels. Mais je sais qu’il existe pourtant aussi un cas un peu similaire de tumeur au cerveau d’un intellectuel qui remis aussi en question la médecine moderne, et refusa toujours les traitements conventionnels de radiothérapie notamment. Ce fut Ivan Illich, l’auteur de Nemesis médicale, considéré par certains comme un des plus grands penseurs prophétiques du vingtième siècle. Il critiquait notamment l’église catholique de ne pas s’indigner des essais atomique. Il vécut jusqu’à 76 ans avec sa tumeur au cerveau qu’il eut pendant moins de temps que DSS toutefois. Mais lui refusa toujours les traitements conventionnels de la cancérologie moderne.
Je sais que j’ai écrit à David Servan-Schreiber pour l’informer jadis du problème des dents dévitalisées mais je n’ai pas reçu de réponse.
Je sais que les cancers du poumons ont commencé a bien se développer dans le monde quand les grandes puissances ont commencé par leurs essais atomiques à mettre dans l’atmosphère des pollutions radioactives.
Je sais aussi que certains pensent que les cancers sont vraiment apparus quand on a introduit de multiples poisons dans notre civilisation et notamment les vaccins.
Je sais aussi que les cancers sont multifactoriels, qu’ils ont aussi souvent une cause psychologique, parasitaire ou bactérienne et d’autres empoisonnements. Que tous ces facteurs contribuent à affecter nos cellules, voire à les nécroser, ce qui pourrait expliquer beaucoup de choses comme le fait cet article.
Mais je sais aussi surtout ce que quasiment personne ne sait aujourd’hui dans le monde de la cancérologie en France. Que la première cause des cancers est très probablement la dent dévitalisée comme le démontrent les sites sante-dents.com et dent-devitalisee.com. C’est aussi ce que pense de plus en plus de scientifiques, de dentistes et de médecins à travers le monde même s’ils sont encore très minoritaires.
Mais je sais aussi si une centrale nucléaire venait à se fissurer près de chez vous, la dent dévitalisée ne serait alors que la seconde cause de cancers dans votre entourage.
Je sais aussi que bien souvent, la meilleure chose à faire pour arriver à soigner naturellement les cancers est d’enlever les dents dévitalisées. Cela n’est pas juste un savoir théorique mais le fruit d’un travail d’équipe avec des médecins holistiques pendant une dizaine d’années sur des centaines de cas médicaux où nous étions amenés aussi à voir des cancers. De grands thérapeutes comme le cancérologue allemand Joseph Issels ou la scientifique canadienne naturopathe Hulda Clark le savaient aussi.
Car je sais que la dent dévitalisée est une petite usine à toxines de putréfaction qui affectent toutes nos cellules et particulièrement celles qui sont reliées avec la dent par des rapports de résonance comme en parle un peu l’article à cette adresse.
Je sais que parfois en faisant des traitements conventionnels, qu’on peut estimer couter environ 25 000 euros par cancer à la société, on guérira certes le cancer mais à quel prix pour la vitalité. Et parfois comme le reconnaissent eux même les cancérologues, on mourra encore plus vite que si on n’avait pas fait ces traitements conventionnels qui utilisent parfois de la radioactivité qui n’est pas si éloignée de celle qu’on trouve aujourd’hui à Fukushima. Un élément qui pourrait d’ailleurs nous interpeller un peu comme le fait cet article. Peut-être qu’avec un peu d’humour on pourrait payer des vacances au Japon aux cancéreux plutôt que de les envoyer dans des centres de radiothérapie.
Je sais donc qu’il serait plus intéressant que tout cela soit débattu autour d’une table dans les médias face à tous les français. Les français qui ont le plus de dents dévitalisées d’Europe et aussi le plus de cancers, et dont les statistiques prévoient qu’un sur deux environ aura un cancer durant sa vie. Mais les conseils de l’ordre des médecins et des dentistes aiment bien persécuter discrètement, comme ils l’ont fait avec moi, ceux qui remettent en question leurs pratiques habituelles et leurs intérêts. Comme disait Georges Brassens, « Mais, les braves gens n’aiment pas que, l’on suive une autre route qu’eux. »

Une petite anecdote instructive pour finir. Parmi les différents domaines explorés par DSS, il n’a visiblement pas exploré la médecine de Hildegarde de Bingen qui disait du mal des poireaux qu’il considérait par contre lui comme d’excellents aliments pour la santé. Hildegarde de Bingen était une religieuse allemande qui a beaucoup participé au développement de la médecine par les plantes et qui se disait être inspirée par Dieu qui donc semble-t-il voudrait qu’on se soigne par les plantes.

Pour continuer dans la même voie avec des anecdotes instructives, j’ai rencontré dernièrement un vieux monsieur, ancien prêtre orthodoxe, qui dit avoir vu Dieu il y a presque 40 ans. C’était soit disant un être tellement lumineux qu’il devait se cacher les yeux quand il lui parlait en face, un peu comme quand on ne peut voir en face le Soleil. Le Soleil qui était d’ailleurs considéré comme un dieu par de nombreuses civilisations notamment par les égyptiens qui le nommaient Ra. On retrouve aussi Ra en hébreu dans de nombreux mots en rapport avec la divinité. Ce sont par exemple Rabbin (le sage de dieu), Torah (l’enseignement de dieu) et Orah (la lumière) par exemple.
Il y a aussi me mot eraim qui signifie la vie. Mais tous les mots en im sont des pluriels donc la vie est un pluriel. Nous n’avons donc pas une vie mais des vies. Le concept de réincarnation pourrait donc être contenu dans le mot lui même.

Ce vieux monsieur passe depuis presque cinquante ans un message qu’il a reçu à Ares qui est assez simple et qui dit de faire du bien et de réparer ses erreurs car Dieu ne pardonne pas. Il contient notamment une prière à faire régulièrement. Je me suis dit: «  ma foi, je vais essayer pour voir, sait-on jamais » et je l’ai faite. Je trouve qu’il se passe depuis d’étonnantes coïncidences positives dans ma vie et j’ai l’impression d’avoir compris des choses étonnantes aussi. Voici un exemple. Ares est un anagramme de Raes et le S de Raes est là comme pour stopper autre chose arrivé sept lettres avant car sept est le chiffre de l’homme et ce dernier fut trompé par Satan. Comprenne qui peut. Il faut bien que je vous fasse un peu des devinettes sinon ce serait trop simple.
Mais tout ce qui arrive est peut-être du pur hasard. Mais sait-on jamais si cela peut vous aider, comme cela m’a aidé à comprendre beaucoup de choses, je vous refile le tuyau, enfin la prière car je crois qu’elle est libre de droits d’auteurs…

Père de l’univers, toi seul est saint. Que règne sur nous ta sainteté. Pour que nous fassions ta volonté. Pour que nous recevions notre nourriture. Pour que nous puissions pardonner et recevoir pardon. Pour que nous résistions aux tentations et que soit abattu le malin. Pour que règne à jamais sur nous ta sainteté, ta puissance et ta lumière.

Classé dans : Articles

Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la troisième lettre du mot bcdr