Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

Maigrir en enlevant ses dents dévitalisées.

19 août 2012

Bruno DARMON

En surcharge pondérale, j’ai maigri de 13kg en enlevant mes dents dévitalisées et sans faire aucun régime.

Témoignage de M.Thierry Reboul :

Je suis entrepreneur paysagiste en Ardèche. Jusqu’à l’année 2006, je me trouvais avec une surcharge pondérale et sans beaucoup d’énergie malgré beaucoup de sport, du cyclisme notamment.

        Suite à un reportage TV où le gouvernement norvégien prenait en charge l'enlèvement des amalgames dentaires, j'ai fait ôter tous les miens. J'ai constaté à ce moment là effectivement un petit regain d'énergie mais la fatigue chronique et les kilos en trop étaient toujours là.

 

        En juillet 2007, un médecin  me conseille d’enlever toutes mes dents dévitalisées, comme il le conseillait à tous ses patients d'ailleurs. Mon dentiste habituel n'était pas du tout d'accord pour m'enlever mes 5 dents dévitalisées qui selon lui allaient très bien. C’est le Dr Darmon qui m’a accompagné chez un dentiste qu’il connaissait pour que tout soit fait comme il fallait, afin que l’os toxique soit bien ôté lors de l’extraction et que je ne prenne aucun médicament chimique pour les douleurs post opératoires. Le Dr Darmon m’a ensuite montré comment faire une confiture à base de Tamarin, qui est sensée augmenter le transit intestinal. Il fallait en rajouter à mes aliments lors du repas ou à boire dilué dans de l’eau. Entre l'extraction des dents dévitalisées et la consommation de ce produit, un déblocage énergétique spectaculaire a eu lieu, ce qui a eu pour effet de me faire retrouver une forme éblouissante et une tonicité à toute épreuve. J’ai perdu 13 kilos en trois mois que je n’ai jamais repris depuis déjà cinq ans. Ceux ci ont fondu littéralement, sans faire aucun régime. J’ai retrouvé le poids de mes vingt ans c'est à dire le poids idéal pour ma taille.

 

        Mais comme je voulais avoir encore plus de forme, quelques temps après avoir retrouvé mon poids idéal, j’ai aussi effectué régulièrement la cure du foie (Docteur Hulda Clark), le déparasitage ainsi que le nettoyage de la bouche le matin en gargarisme avec de l'huile de tournesol. Tout cela m’a fait aussi du bien mais c’est sans aucun doute l’extraction des dents dévitalisées qui a été le plus déterminante pour moi. Je ne prends bien sûr plus de médicaments chimiques depuis des années, je me soigne depuis toujours par des plantes et des  huiles essentielles. J'essaie de vivre au maximum au contact de la nature, de manger sain et d'écouter mon corps. Je pense que c’est pour cela que j’ai retrouvé très vite la forme après mes extractions de dents dévitalisées.

 

       

Si vous le voulez, vous pouvez me contacter par email:roulzy@orange.fr et je vous rappellerai sur un tel fixe si vous le désirez.

 

Commentaires du Dr Darmon

J’ai souvent observé que les poids se normalisaient après extraction de dents dévitalisées, même sans donner de tamarin. Les gros maigrissent et les maigres grossissent. Plus généralement, les critères esthétiques s’améliorent. La peau, les cheveux, et le teint notamment sont plus beaux. On semble généralement rajeunir en se débarrassant de la mort de notre bouche. En fait et contrairement à ce qu’on pourrait croire à priori, on devient plus beau en enlevant ses dents dévitalisées. Parfois il faut toutefois parfaire le travail par certaines injections dans les os des mâchoires, mais pas toujours. Parfois les dents dévitalisées sont enlevées trop tard et la santé peine à revenir. Un jour on comprendra que la dent dévitalisée est très probablement la première cause de mal de dos, de maladies graves et de cancers de notre civilisation. Les témoignages vidéos de ce site sont suffisamment clairs pour le comprendre. Seulement voilà, l’idée de devoir s’en débarrasser et ensuite de porter généralement un dentier n’est pas très réjouissante pour certains. Je trouve alors que la petite histoire philosophique suivante est tout à fait adaptée à la problématique « dent dévitalisée ». Je la suggère donc à ceux qui ont compris que de garder de la mort en soi n’est pas une bonne chose mais qui n’osent pas faire le pas d’aller demander à un dentiste de leur enlever leurs dents dévitalisées. Peut-être qu’ils devraient se rendre compte que l’idée de devoir faire enlever leurs dents mortes est un peu leur « Porte Noire ».

 

Histoire philosophique de la Porte Noire

  Il était une fois en terre d’Islam, ou au pays du Prince des Mille et une nuits (ou le Prince des Ténèbres donc Satan), un roi particulier. Une fois qu'il avait fait prisonniers tous ses ennemis, il les conviait dans une grande salle.
 
      Le roi criait :
     
      - Je vais vous donner une dernière chance. Regardez tous à droite.
     
      Tous tournaient la tête vers une rangée de soldats avec de très beaux uniformes mais armés d'arcs et de flèches, prêts à leur tirer dessus.
     
      - Maintenant, disait le roi, regardez tous à gauche.
     
      Dans cette direction, les prisonniers pouvaient apercevoir une gigantesque porte noire d'aspect dantesque incrustée de crânes humains sanguinolents, de mains décharnées, de morceaux de cadavre
en putréfaction. Une porte d'aspect infernal qui les faisait frissonner d'horreur.
     
      Le roi se positionnait au centre de la salle.
     
      - Ecoutez moi tous. Que désirez-vous le plus ? Mourir transpercés par les flèches de mes beaux archers ou bien tenter votre chance et passer le seuil de la porte noire ? Décidez-vous, je respecterai le choix de votre libre arbitre...
     
      Tous les prisonniers adoptaient le même comportement : au moment de se décider, ils approchaient de la porte géante, lui jetait un regard tourmenté puis courraient vers les archers en espérant passer au travers car aucun d'entre eux n'osait ouvrir la porte, imaginant quel insoutenable destin il trouverait là derrière. Mais tous mourraient alors sous les flèches.          

 Mais un jour, la guerre fut terminée.  Un soldat qui faisait partie autrefois du peloton d'exécution des archers, osa interroger le roi :
     
      - Tu sais, grand roi, je me suis toujours demandé ce qu'il y avait
    derrière la porte noire.
     
      Le roi répondit :
     
      - Tu te souviens que je donnais le choix  aux prisonniers ? Ils pouvaient pousser la porte ou opter pour une mort certaine. Eh bien, toi, vas ouvrir la porte noire !
     
 Le soldat, frémissant, s'exécuta et la porte tourna sur ses énormes gonds grinçant. Un pur rayon soleil balaya le sol dallé. Alors le soldat ouvrit la porte en grand. La lumière inonda la salle. Elle provenait d'un paysage verdoyant. Le soldat vit un chemin qui montait au milieu des arbres. Et il comprit : ce chemin, c'était celui de la liberté !

 

Fin

 

 

P.S.

J'organiserai un stage la première semaine de septembre 2012, dans un refuge de haute montagne et au bord d’un lac, le lac d’Allos, dans l’arrière pays niçois, pour enseigner les enseignements essentiels pour la santé, issus de la médecine chinoise, ayurvédique et de la dentisterie holistique.  Enseignement en pleine nature. Prix 499 euros tout compris (logement en dortoirs et nourriture comprise). Limité à 15 personnes. Inscription à drbrunodarmon@yahoo.fr

Classé dans : Témoignages

Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la troisième lettre du mot cpgv