Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

C’est l’analyse de l’arnaque de M Bernard Madoff qui peut nous faire comprendre l’arnaque biomédicale du siècle, celle de la dent dévitalisée.

L’analyse de l’arnaque Madoff, le «génie» de la finance américaine pour mieux comprendre l’arnaque de la dent dévitalisée.

Ce texte, comme tous mes textes, a résolument le projet d’élever votre niveau de conscience sur la vie en général et la problématique dent dévitalisée en particulier. Ce texte est celui qui va à mon sens, le plus en profondeur dans la recherche des causes de la persistance depuis plus d‘un siècle de la problématique « dent dévitalisée » quasiment inconnue du public. Encore plus que « la source du mal » un autre texte du site. Mais ce sera à vous de juger .

Cette crise financière n’a pas que des côtés négatifs loin de là. Elle a permis de mettre à jour une arnaque financière gigantesque et ce n’est pas terminé car la plus grande arnaque qu’elle finira par mettre à jour est l’arnaque mondiale des pays riches vis-à-vis des pays pauvres. Des pays exploités honteusement bien que ces derniers aient aussi une certaine part de responsabilité qu’ils doivent aussi comprendre pour transformer la situation. Mais en attendant que cela soit mis à jour je vais vous conter l’arnaque financière américaine la plus extraordinaire de cette crise financière récente. Une histoire très instructive je trouve. Une arnaque qui peut encore une fois nous en apprendre beaucoup sur le sujet des dents dévitalisées qui est aussi une gigantesque arnaque médicale analogue, comme vous allez le voir, à celle de M Bernard Madoff, Berni pour les intimes.

M Bernard Madoff est un américain qui aujourd’hui croupit au fond d’une cellule d’une prison américaine pour purger une peine de 150 ans de prison, la peine maximale qui existe aux Etats-Unis. Pendant une vingtaine d’années, il a réalisé une arnaque financière gigantesque qui a touché des personnes dans le monde entier, en commençant par arnaquer des centaines de très riches personnes aux Etats-Unis. C’est probablement la plus grande arnaque financière de l’histoire des Etats-Unis d’Amérique. Aujourd’hui, il ne possède plus rien, alors que jadis il possédait trois étages d’un des plus prestigieux buildings de la City, le quartier d’affaire de New York, en plus de nombreux biens immobiliers. M Bernard Madoff fut pendant des années considéré comme un des financiers les plus respectables au monde. Il a acquis ses clients par l’appât du gain tout simplement en leur proposant des intérêts qu’aucune autre banque ne pouvait leur garantir. Pour tous ceux qui s’étaient penchés sur le monde fluctuant de la bourse, cela était pourtant impossible. Et pourtant M Bernard Madoff, y arrivait. Mais c’était parce que c’était une gigantesque arnaque tout simplement. Il rémunérait ses pseudo actionnaires avec l’argent des nouveaux actionnaires, de telle sorte que s’il avait fallu rembourser le capital de trop d’actionnaires en même temps, cela aurait été tout simplement impossible car les actionnaires ne possédaient rien en réalité. Par la suite, pour rendre le système plus crédible, ces derniers recevaient même des relevés de banque qui leur faisaient croire qu’ils possédaient des actions, mais c’était tout. Tant que le pot aux roses resta secret, le système fonctionna mais la crise financière obligea ce système à se dévoiler et il s’écroula comme un château de carte faisant ainsi prendre conscience à de milliers de riches « actionnaires » qu’en fait ils n’étaient sans le savoir que les participants d’une chaine de Ponzi. Un chaine de Ponzi est en quelque sorte un grand jeu financier où tous ceux qui restent dans le jeu à la fin sont perdants. Il existe un jeu équivalent, la pyramide. Un jeu qui fut d’ailleurs condamné par la justice française il y a quelques années et qui fonctionnait sur le même principe, celui de rémunérer les joueurs avec l’argent des derniers arrivants en espérant avoir toujours plus de nouveaux arrivants, ce qui inévitablement coince un jour et qu’alors tout s’effondre.

Ce système d’arnaque est d’une simplicité enfantine et pourtant des gens reconnus parmi les plus intelligents se sont faits avoir car ils furent aveuglés par l’appât du gain. L’arnaque de M Bernard Madoff , ce colosse aux pieds d’argile, était bien huilée. Il demandait à ses très riches « actionnaires » de ne pas chercher à savoir comment ils faisaient de tels gains, sous entendu que ces gains n’étaient pas vraiment éthiques. Il laissait ainsi supposer à ses actionnaires que leur argent servait probablement à des investissements financiers dans des sociétés de vente d’armes, de drogue, de tabac, de pollution de l’environnement, ou de prostitution pourquoi pas. Bref, dans toutes les entreprises les moins éthiques qui soient probablement et donc les plus rentables comme c‘est bien connu. Mais pourtant les plus riches personnes investissaient dans la compagnie de M Bernard Madoff car elles s’en foutaient totalement de savoir à quoi servirait leur argent. Leur argent donc elles mêmes auraient donc pu participer éventuellement à des entreprises plus ou moins criminelles. M Bernard Madoff avait une certaine éthique puisque pour accepter l’argent des riches personnes, il leur demandait au préalable souvent d’effectuer des dons à des œuvres caritatives comme la construction d’hôpitaux. M Madoff était un vrai Robin de Bois en plus car il savait bien que tout ce qui intéressait vraiment ses pigeons en fait était de gagner le plus d’argent possible, quelque que soit la façon dont cet argent était gagné. Et c’est ça que je trouve rigolo, c’est que M Bernard Madoff ait arnaqué ces gens là qui d’une certaine façon ont eu ce qu’elles méritaient car on est responsable de tout ce qu’on fait directement et indirectement.

Mais certains ne se sont pas fait avoir par M Bernard Madoff. Lors de l’émission sur Arte où j’ai appris tout cela, le journaliste interrogeât une riche personne qui n’avait jamais voulu investir dans cette entreprise de M Bernard Madoff. C’était un trader, c’est-à-dire une personne qui spéculait en bourse mais n’avait pourtant jamais investi un seul centime dans la société de M Bernard Madoff bien que ce fut celle qui avait le plus de rentabilité. Ce trader avait été extrêmement riche lui aussi, il gagnait parfois un million de dollars en une semaine qu’il dépensait en vivant d’une façon totalement exubérante. Lorsque le journaliste lui demanda pourquoi il n’avait jamais investi dans la société de M Bernard Madoff, il répondit par une phrase plein de bon sens tout simplement. Il y a un dicton dans le monde des traders dit-il, qui dit que quand ça sent la merde et que ça ressemble à de la merde, alors c’est de la merde. Et c’est exactement ce à quoi ressemblait l’affaire de M Bernard Madoff quand on la regarde avec un tant soi peu de bon sens.

Et bien maintenant je vais vous montrer que l’affaire des dents dévitalisées possède de nombreuses analogies avec l’affaire de M Bernard Madoff quand on la regarde avec un peu de bon sens. Tout d’abord car lorsqu’on retire les dents dévitalisées, de la bouche et qu‘on les renifle, ça sent la pourriture, et lorsqu’on les regarde au microscope, on voit que ça grouille de bactéries de pourriture. Et bien c’est tout simplement parce que c’est aussi de la pourriture. Mais l’analogie avec l’affaire M Bernard Madoff ne s’arrête pas là, comme vous allez le comprendre. Les millions de personnes qui possèdent en bouche des dents dévitalisées sont des arnaqués de la science médicale moderne, plus précisément de la dentisterie moderne. Un peu comme les pseudo actionnaires de M Madoff, qui refusaient d’une certaine façon de savoir comment leur argent était placé, notre société refuse d’une certaine façon de savoir comment on leur sauve leurs dents. Ce qui compte c’est qu‘elles soient sauvées. Notre société à un certain niveau adopte tout à fait une attitude identique à celle des « actionnaires » de M Bernard Madoff qui ne voulaient pas savoir que leurs profits eurent pu éventuellement être réalisés sur la souffrance et la mort d’innocents. La seule chose qui comptait était qu’ils eurent des profits. Eh bien pour la société et des dents mortes, c’est un peu la même chose. La seule chose qui compte est de sauver les apparences. La société ne veut pas savoir que pour leur conserver des dents, les dentistes se mettent totalement en contradiction avec les lois de la vie en laissant persister en eux des tissus morts. Pourtant en médecine, on sait pertinemment que de laisser des tissus morts entraînera une gangrène qui provoquera une septicémie qui sera rapidement mortelle. On sait donc bien qu’il ne faut jamais conserver d’organes morts dans le corps. Mais là, la société admet l’exception car la mort ne vient pas aussi rapidement qu‘une gangrène classique. Alors ma foi, ça devient acceptable en quelque sorte. Les actionnaires Madoff ne participaient pas non plus directement à de mauvaises actions alors ma foi c’était acceptable là aussi. Et donc, peu importe, si les dentistes violent une loi médicale de base si cela permet de sauver les apparences et de conserver des dents qui ne sont en fait que des cadavres de dents.

Si pour arriver à ses fins M Bernard Madoff avait acquis une grande respectabilité avec ses trois étages dans un prestigieux building de la City, les thanatos-dentistes (les dentistes qui dévitalisent les dents, voir le texte « essai sur le suicide » pour éventuellement mieux comprendre ce terme) ont eux acquis leur respectabilité par le prestigieux diplôme de docteur et les prestigieuses universités de chirurgie dentaire qui les ont formés. Et cela même si l’acte de dévitalisation dentaire est plus un acte faisant partie du registre des embaumeurs que de thérapeutes, d’où le nom que je leur attribue de thanato-dentiste. Et eux aussi font des œuvres de charité comme M Bernard Madoff. Les dentistes soignent en effet des caries et sauvent aussi des dents vivantes grâce à cela. Personne ne se doute donc que ces nobles personnes qui sont des docteurs puissent en fait réaliser la plus grande arnaque biomédicale du siècle, celle de faire croire qu’il pourrait être bon de garder de la mort dans les êtres vivants. Et les patients victimes de cette arnaque reçoivent eux aussi des relevés de remboursement de cette arnaque, par la sécurité sociale, pour mieux anesthésier leur conscience, tout comme les actionnaires de M Bernard Madoff recevaient leurs relevés de banque, pour rendre cette arnaque plus crédible encore. L’arnaque de M Madoff lui rapportait bien sûr plus d’argent que les profits qui auraient été consécutifs à des placements honnêtes. De même, la dent dévitalisée rapporte plus d’argent évidemment que d’enlever des dents car l’avantage avec la dent dévitalisée, si je puis dire, est qu’une fois dévitalisée, elle se dessèche et devient cassante tout à fait comme du bois mort. Il y a donc un risque certain qu’elle casse dans le temps. Il faut donc la couronner pour éviter cela et quelle chance, la couronne dentaire est l’acte le plus rentable de la dentisterie conventionnelle. Ca tombe bien non !

Je trouve que l’affaire des dents dévitalisées possède beaucoup d ’analogies avec l’arnaque de M Bernard Madoff qui sentait vraiment la merde, des mots même d’un richissime trader à qui on a demandé son avis sur le sujet. Si l’arnaque de M Bernard Madoff a contribué à ruiner les capitaux financiers de ceux qui ont cru en lui, la dent dévitalisée ruinera le capital santé, de ceux qui auront fait confiance dans la thanato-dentisterie et cela même si le plus hautes instances de la santé publique n’y voient rien à redire. Tout simplement parce que comme c’était le cas pour l’arnaque de M Bernard Madoff, les plus hautes instances de contrôle de la finance de Wall Street ne pouvaient pas imaginer qu’une arnaque aussi grosse soit possible. Elles avaient oublié tout simplement de se référer au simple bon sens. Eh bien de la même façon, les plus hautes instances de la santé publique ne peuvent pas imaginer qu’une arnaque biologique comme la dent dévitalisée, qui fait plaisir à tant de personnes et leur rend en apparence tant de services, soit possible. Alors elles laissent faire depuis un siècle comme on a laissé faire pendant une vingtaine d’années M Bernard Madoff. Vingt années pour arriver à démanteler une arnaque aussi simple que celle de Madoff, peut bien faire comprendre qu’une arnaque bien plus subtile à comprendre comme celle de la dent dévitalisée puisse bien durer une centaine d’années non !

Pour comprendre le problème dent dévitalisée, il faut comprendre que la pulpe résiduelle de la dent se gangrène à bas bruit et détruit à distance les organes du corps. C’est un peu plus subtil à comprendre quand même que l’arnaque Madoff. Deux arnaques qui ont débutée aussi aux Etats-Unis d‘ailleurs avant de s‘étendre au reste du monde moderne. C’est en effet aux Etats-Unis que fut inventé la technique de la dévitalisation dentaire dans le début du vingtième siècle. Tout de suite après d’ailleurs un éminent dentiste, le plus éminent dentiste des Etats-Unis de l’époque, reconnu d’ailleurs comme tel indépendamment du sujet dent dévitalisée, le Dr Weston Price, mis en évidence cette arnaque médicale en montrant tous les dangers que cette technique comportait. Pour Madoff aussi , dix ans avant la médiatisation de l’arnaque, un financier avait tout révélé aux agents de surveillance de la bourse de New York, mais ils avaient ignoré ce rapport. Tout comme notre dentisterie a ignoré depuis un siècle les études du Dr Weston Price et les études scientifiques suivantes qui n’ont fait que confirmer celle du Dr Price.

Le problème dent dévitalisée est bien plus lourd de conséquences pour la santé humaine que l’arnaque Madoff. En effet cela ruine la santé de millions de personnes et a abouti au vingtième siècle au développement gigantesque de maladies graves dont le cancer notamment ainsi que le mal de dos qui est le mal du siècle. Les premiers cas de cancers sont toutefois apparus après les premières vaccinations qui sont arrivées avant les premières dents dévitalisées. Le fait de comprendre que le sujet vaccin pourrait bien être aussi une gigantesque arnaque biomédicale, pourrait d’ailleurs nous aider à comprendre qu’un train peut en cacher un autre. Ces deux sujets se valent à peu près quand à leur toxicité et je parle d‘ailleurs de leur analogie dans un autre texte « mon opinion sur les vaccins ». Les vaccins touchent le point sensible de la peur de mourir ou d’attraper une grave maladie. Lorsqu’on peut montrer que nombre de personnes vaccinés attrapent justement des maladies graves et en meurent, on peut somme toute assez facilement avoir du succès avec un discours qui diraient du mal des vaccins car alors en ne faisant pas de vaccins, on ne perd rien. Et pourtant cela fait plus d’un siècle aussi que des gens sont empoisonnés avec les vaccins, tellement on fait confiance au système médical. Ce n’est que ces dernières années avec le projet de vaccination en masse de la grippe A que le grand public a commencé à être informé d’une polémique sur le sujet des vaccins, même si plusieurs médecins contestataires essaient des les informer sur le sujet depuis des années. Imaginer donc la difficulté supplémentaire qui existe pour le sujet « dent dévitalisée » car ici il ne s’agit pas juste de ne rien faire comme pour les vaccins, il faut aussi enlever des dents. On peut bien comprendre donc que l’arnaque dent dévitalisée puisse encore durer un millénaire pourquoi pas. A moins qu’une prise de conscience de la population soit véritablement mise en place par des personnes influentes au niveau des médias, je crois que l’empoisonnement par les dents dévitalisées a encore de beaux jours devant lui.

Voilà donc ce à quoi conduit le fait d’accepter certaines choses qui contrarient des lois de la vie. La vie vous le fera payer un jour ou l’autre. Les personnes qui avaient investi dans M Bernard Madoff, elles aussi avaient accepté certaines choses même si cela pouvait contrarier les lois de la finance. Et là aussi la finance a fini par le leur faire payer un jour.

Bizarrement, je n’ai pas vraiment de peine pour les arnaqués de Bernie, car ce qui les motivaient uniquement était de gagner beaucoup d’argent même si c’était aux dépends d’autres êtres humains puisque ils ne devaient pas savoir comment était placé cet argent. Ce pouvait donc être dans les entreprises les moins éthiques qui soient. Ma foi, il n’a fait qu’arnaquer des personnes amorales bien qu‘il y ait eu aussi ensuite des personnes très crédules qui elles me peinent plus. Bernie était peut-être en fait un agent secret de Dieu qui veut surtout de la justice divine. Et la justice divine c’est sûrement que les personnes les plus amorales soient elles mêmes arnaquées non ! Bernie n’a jamais attenté à l’intégrité physique ni psychologique de qui que ce soit. Bien sûr que le moral de certains a du en prendre un sacré coup lorsqu’ils ont compris qu’ils s’étaient fait arnaqués mais ma foi ils n’étaient pas obligé de s’en rendre malades. Ils pouvaient voir cela comme un enseignement de la vie. Un enseignement qui leur avait coûté cher certes mais un enseignement toutefois. Et un enseignement de cette qualité en général, ça se paie. Mais ce n’est pas en général ainsi que réagissent ceux qui se sentent arnaqués. Ils préfèrent plutôt faire payer l’addition à leur arnaqueur. Et pour cela Bernie a écopé de la peine maximum qui existe aux Etats-Unis. Là bas visiblement on ne rigole pas avec l’argent des riches, même s’il a été détourné en partie pour des œuvres caritatives. Si donc je n’ai pas vraiment de la peine pour ces arnaqués en général sans moralité, pour vous si vous possédez des dents dévitalisées, j’ai de la peine car vous êtes alors plus des personnes crédules que des personnes sans moralité. Car vous mes amis, vous ne voulez arnaquer personne et en fin de compte la seule personne que vous arnaquez ici en gardant vos dents dévitalisées, c’est vous-même. Vous vous faites voler votre bien le plus précieux qui est votre santé. Et comme pour M Bernard Madoff, même les gens les plus riches et prétendument les plus intelligents se font avoir car ils délèguent leur réflexion à d’autres, refusant de réfléchir par eux mêmes. On ne compte plus les stars du show bisness et les richissimes personnes qui sont mortes à cause de ces belles dents dévitalisées recouvertes de céramique sur Or, qu’elles avaient eu les moyens de mettre dans leur bouche. Des personnes qui pour supprimer les souffrances qu’elles avaient occasionnées n’hésitaient pas à faire encore confiance à cette science médicale moderne qui leur prescrivait de bons antalgiques chimiques. Ils auraient mieux fait de s’intéresser au moins aux médecines naturelles; Seulement voilà l’argent est attiré par l’argent et les représentants des médecines naturelles sont toujours bien moins riches que ceux de la médecine officielle sponsorisée par la sécurité sociale, donc l’Etat, donc vos cotisations professionnelles. Toutes ces personnes faisaient aveuglément confiance à l’institution médicale. Comment imaginer que des riches docteurs, dignes représentant de notre grande civilisation scientifique, puissent empoisonner les gens. Non ce n’est indiscutablement pas possible devaient-ils penser. Eh bien si, mes amis car même les plus grands docteurs ne peuvent s’affranchir de respecter les lois de la nature, les lois de la vie et je rajouterai n’en déplaise à certains, les lois de Dieu. Dieu qui nous a demandé de ne pas séparer ce qu’il avait uni, comme la pulpe dentaire est unie à la dent, en nous précisant d’éloigner de nous les morts, en les emmenant à l’Hadès notamment.

Si M Madoff a permis grâce à son histoire de vous faire comprendre que les plus grandes arnaques dans tous les domaines sont possibles donc logiquement pourquoi pas, même des arnaques dans le domaine de la santé, et qu’à la suite de cela vous décidiez de faire enlever vos dents dévitalisées puis que vous retrouviez la santé grâce à cela, alors en fait vous devrez remercier M Madoff. Vous pourriez alors écrire au juge qui le maintient en détention, pour lui expliquer que grâce à l’enseignement de l’affaire Madoff donc de M Madoff en quelque sorte, vous avez retrouvé ce qu’il y a de plus précieux pour les êtres humains c’est-à-dire la santé. Et alors que M Madoff devrait être plutôt décoré qu’emprisonné car aux yeux de la vie il a participé à préserver ce que Dieu trouve probablement de plus précieux c’est-à-dire la bonne santé de ses créatures, élément essentiel à leur bonheur. Personnellement c’est aussi ce que je pense car les personnes comme Madoff ont le mérite de nous donner l’enseignement qu’il faut toujours réfléchir par soi même et ne faire aveuglément confiance à aucune institution, fut elle la plus respectable qui soit. C’est là le grand enseignement de l’affaire Madoff, je trouve. Merci M Madoff de nous avoir ouvert les yeux sur ce sujet. Messieurs les juges, arnaquer de millions de dollars de riches personnes est moins grave en regard avec la spiritualité que contribuer à empoisonner la santé d’une seule personne. Ce n’est pas donner une bonne image des Etats-Unis que de condamner à la peine maximale quelqu’un qui n’a fait qu’une arnaque financière. Cela montre que les juges américains donc le peuple américain d’une certaine façon, attache plus d’importance à l’argent qu’à la vie humaine en quelque sorte, même si je sais bien qu’aux Etats-Unis existe encore la peine de mort pour les meurtres, mais quand même… Et puis vraiment, ils manquent d’imagination ces juges américains. Ils auraient pu le condamner à vivre dans le dénuement par exemple, c’eut été plus juste que de le priver de liberté car il n‘a jamais privé personne de liberté. J’espère que mon texte contribuera à vous aider à sortir de prison M Madoff car ce que vous avez fait est bien moins grave en conséquences pour la vie humaine, que tous les membres du Conseil de l’Ordre qui ont tout fait pour étouffer la toxicité des dents dévitalisées par exemple.

Les membres du Conseil de l’Ordre ne méritent pas non plus un seul jour de prison car c’est toute la société qui est coresponsable de cette hérésie biologique qui consiste à garder de la mort dans les organismes vivants. A part quelques exceptions jusqu’à présent, les journalistes n’ont pas voulu voir qu‘il y avait ici un sujet explosif, les scientifiques ne s’y sont pas intéressés, s’intéressant plutôt à des sujets bien plus prestigieux que des histoires de dents mortes, les médecins ont fait confiance à leurs collègues dentistes. Les professionnels de médecine naturelle , n‘ayant en plus rien à gagner dans cette histoire ont fait tout au plus soigner leurs proches mais n’allaient sûrement pas délivrer une information qui leur ôterait une partie de leur clientèle. Les autorités de santé n’y ont pas cru, c‘était trop gros pour être vrai, alors que même les académiciens ne les alertaient pas. Les politiciens informés n‘ont pas voulu prendre le risque de se ridiculiser avec un sujet que le peuple ne comprenait pas encore. Des juges ont condamné ceux comme moi qui guérissaient des malades en enlevant leurs dents dévitalisées. Des brillants avocats auraient bien voulu défendre cette cause hautement humanitaire si j’acceptais de les rémunérer grassement bien que certains d’entre eux se présentaient comme de grands défenseurs de l’écologie ou de causes difficiles et humanitaires. Ma propre famille ne m’a pas cru étant donné que vérité rime surtout avec compte en banque bien rempli. Je ne pouvais donc avoir raison sur les médecins et pharmaciens de la famille bien plus riches que moi. Ma propre compagne ne m’a jamais envoyé un seul patient alors que tous les jours elle croise des personnes en recherche de solutions alternatives à la santé dans son magasin de produits biologiques. Elle ne voulait pas assumer que ses clients puissent lui reprocher éventuellement d’avoir perdu des dents pour rien même si elle-même a fait extraire son unique dent dévitalisée et qu’elle reconnait que cet acte lui a été plus bénéfique que de manger bio depuis vingt ans. C’est un peu pour les mêmes raisons que les dentistes et les médecins informés sur le sujet n’en parlent pas à leurs patients. Donner un traitement qui ne fonctionnerait pas n’aurait évidemment pas les mêmes répercussions négatives vis-à-vis de la clientèle que de faire enlever des dents et que cela ne marche pas aussi bien qu’on l’attendait. Là le praticien risquerait carrément un procès. Et pire de tout, les organisations spirituelles que j‘ai tenté d‘informer sur le sujet n‘ont rien fait alors qu‘elles prétendaient être la conscience de l‘humanité. Elles préféraient visiblement parler de conscience plutôt que de se pencher sur ce sujet, et donc s’engager sur une cause difficile qui aurait prouvé leur haute conscience. Pire même, l’une d’elle a même mis en garde ses adhérents contre un certain arracheur de dents qui sévissait dans le groupe alors que j’avais déjà guéri plusieurs membres du groupe, de pathologies pourtant graves en leur enlevant leurs dents dévitalisées. L’obscurcissement de la conscience associé à l’image de la perte de dents vaut bien celui associé à l’appât du gain, comme nous le montre l’affaire Madoff. Et c’est bien pourquoi malgré que ce scandale des dents dévitalisées soit connu depuis environ un siècle par certains initiés pourrait-on dire, il n’en demeure pas moins encore au stade du développement embryonnaire dans la conscience du grand public.

A l’étranger notamment en Allemagne, en Suisse Allemande, et aux Etats-Unis, cette information est quand même plus connue qu’en France. Mais en France mes amis, si je me sens bien seul pour défendre cette cause, il vous faut savoir que vous serez aussi bien seul pour prendre la décision d’enlever vos dents dévitalisées. Personne probablement dans le domaine médical ne vous conseillera de le faire pour tout un tas de raisons. Des raisons qui peuvent se résumer au fait que cela ne rapportera aucun avantage direct à celui qui pourrait vous conseiller de le faire. Cela peut même lui apporter des désavantages éventuellement. Je connais des patients qui même s’ils ont retrouvé la santé m’en veulent en fin de compte car ils voient surtout les désavantages de ce qui leur a été fait, leur dentier notamment, sans se rendre compte de l’avenir médical dramatique que cette démarche leur a évité. Inutile donc d’en vouloir à mes collègues du Conseil de l’Ordre, ils ne sont pas pires que tous ceux qui ont laissé faire alors qu’ils auraient du réagir, car ils ne sont certainement pas imprégnés de concepts de karma et de l‘importance de défendre la cause de la vie. Le plus grand danger pour l’humanité ne sont pas les assassins mais ceux qui ne font rien pour les empêcher d’agir tandis qu‘ils avaient la conscience du crime. Mais ceux dont j’ai parlé en avaient-il vraiment conscience car le sujet est un peu complexe il faut l‘avouer ? Les apparences sont trompeuses et elles touchent à un sujet aussi sensible que l’argent, comme nous allons le comprendre un peu plus loin, c’est celui de l’esthétique. Vous qui lisez cela et êtes probablement en train de prendre conscience du problème dent dévitalisée, réfléchissez bien au sens de ces mots. Mes collègues thanato-dentistes sont d’une certaine façon utiles à stimuler notre esprit critique. Merci messieurs les thanato-dentistes de nous avoir aidé à comprendre qu’on ne peut violer les lois de la vie inscrites dans la Bible, donc les lois de Dieu, sans en payer le prix. Il s’agit plus précisément de celle qui dit notamment de ne pas séparer ce que Dieu a uni ou de celle qui conseille de séparer les morts des vivants. Violer ces lois implique d’en payer le prix. Et le prix s’appelle maladie grave et cancer. Peut-être que grâce à vous, on va un peu plus croire aux lois de dieu donc croire en Dieu et comprendre par conséquent que cette théorie darwinienne n’est que pure bêtise. Merci encore mes chers collègues thanato-dentistes car vous avez votre utilité dans la grande comédie humaine, au même titre que le Diable d’ailleurs soit dit en passant. Le Diable que Dieu laisse aussi en totale liberté je le rappelle alors qu’il est tout puissant parait-il. C’est donc bien qu’il doit considérer que son copain le diable a lui aussi son utilité. Alors pourquoi vous emprisonnerions nous mes chers collègues du Conseil de l’Ordre? Non vraiment ce ne serait pas raisonnable, tout comme il n‘est pas raisonnable de vouloir emprisonner à vie Bernie.
Je crois que je vais me reconvertir en avocat des causes difficiles, qu’en pensez-vous ?

Mais pourquoi M Bernard Madoff est–il devenu ce qu’il est devenu alors qu’au début de sa carrière il était somme toute un respectable financier reconnu même comme un brillant financier ? Pour des raisons que je peux imaginer. M Madoff est probablement tombé dans le péché d’orgueil. Être un très bon financier ne lui a plus suffi. Il a voulu être le meilleur financier du monde, celui qui pouvait garantir à ses clients les intérêts qu’aucun financier au monde n’aurait pu garantir. Eh bien pour les thanato-dentistes, c’est un peu analogue. Les anciens dentistes rendaient des services à la population mais un jour certains ont voulu être meilleurs encore. Ils ont voulu sortir de cette image d’arracheurs de dents qui leur collait à la peau et devenir des sauveurs de dents toutes catégories même si pour cela il fallait d’une certaine façon faire une alliance avec le Diable. Je rappelle que le mot diable vient du grec diabolein qui signifie diviser ou séparer. Les thanato-dentistes pour devenir les sauveurs de dents toutes catégories ont accepté de séparer le nerf et les vaisseaux sanguins, du reste de la dent, de cette entité complète qu‘est la dent.

Les anciens dentistes ne pouvaient faire autre chose qu’arracher les dents trop cariées des bouches, ce qui est très différent du concept de séparer. C’est plus proche du concept de couper, comme le jardinier qui coupe les branches pourries de l’arbre. Il est important de bien comprendre la différence entre ces deux termes, entre séparer et couper. Dans le second cas on ne va pas s’immiscer dans les fondements de ce que la vie a uni. Bien sûr la vie a uni la branche à l’arbre comme elle a uni la dent à la bouche c’est vrai, mais la vie nous montre bien que les branches mortes et les dents très déchaussées peuvent très bien tomber toutes seules aussi des arbres et des bouches. Dans ce cas le fait que les dents ou les branches puissent se séparer toutes seules des bouches ou des arbres respectivement n’est à l’évidence pas en contradiction avec les lois de la vie. Et l’acte de les séparer des bouches et des arbres est en fait l’acte de couper ou d‘arracher. Mais s’il venait l’idée saugrenue à un jardinier d’extraire l’intérieur des branches pour n’y laisser que l’écorce, alors là ce serait une chose qu’on n’aurait jamais vu dans la nature et qui elle contrarierai les lois de la vie ou de Dieu, à l’évidence. Cela rendrait l’arbre malade car de la pourriture s’installerait à l’intérieur de cette branche dévitalisée que constituerait alors cette branche vidée de son contenu vital, de sa sève notamment. L’infection se diffuserait ensuite au reste de l’arbre en constituant un foyer infectieux. Car là il s’agirait de séparation et non de coupure ou d‘arrachement. Eh bien pour les dents c’est tout à fait la même chose, comprenez vous. La différence est essentielle car dans la Bible, Dieu nous a demandé de ne pas séparer ce qu’il avait uni mais il ne nous a pas interdit de couper ou arracher ce qui était pourri ou de séparer le mort du vivant. Au contraire même, en nous demandant d’emmener les morts à l’Hadès et donc de les éloigner des vivants, il nous demande en fait d’établir une séparation nette entre ce qui est mort et ce qui est vivant.

Mais revenons à notre ami Madoff. Bernie a indiscutablement été atteint du péché d’orgueil comme les thanato-dentistes vous l’aurez compris. Les thanato-dentistes ont eu beaucoup de succès auprès de la population dès qu’ils se sont installés. Les gens n’allaient plus voir les anciens dentistes qui leur arrachaient les dents trop facilement alors que les thanato-dentistes les leur sauvaient car c’était eux les meilleurs sans aucun doute aux yeux de la population ignare des conséquences de tels actes. Les premiers thanato-dentistes connaissaient bien les travaux de Weston Price, et ses apôtres, Rosenau etc.. , qui avaient mis en évidence les côtés sournois et pervers de la dévitalisation dentaire. Mais la tentation de passer comme des super dentistes était plus forte et ils ignorèrent ces enseignements se conduisant en fait non pas comme des supers dentistes mais des super connards (ça c‘est l‘influence du « service après vente des émissions » de canal plus ). C’est tout à fait ainsi que ce sont comportées les institutions dentaires que j’ai essayé d’informer sur le sujet et qui n’ont rien voulu entendre. Un de mes anciens vieux juges du Conseil de l’Ordre qui avait vécu en France cette transformation due à l’arrivée de la dévitalisation dentaire dans les années cinquante, m’a d’ailleurs dit : « mais alors si on vous écoute M Darmon, nous allons redevenir des arracheurs de dents ». Eh bien oui entre autre, car c’est ce que nous devons être et nous n’avons pas à être autre chose que ce pour quoi nous sommes faits c’est-à-dire des thérapeutes faits avant tout pour préserver et rétablir la santé même si cela est moins rentable et moins facile que de vendre des couronnes en céramique sur des dents dévitalisées. Tout ce site internet est d’ailleurs en quelque sorte une revendication de mon statut d’arracheur de dents que des thanato-dentistes m’ont enlevé par ce qui sera reconnu un jour comme un abus de pouvoir.

Mais revenons encore une fois à Madoff.
Pourquoi M Madoff a-t-il voulu être le plus grand financier du monde en réalisant la plus grande arnaque du siècle d’une certaine façon. Probablement parce qu’il devait avoir une certaine admiration pour l’argent tout comme les athées qui idolâtrent plus Mammon que Jésus. Il avait par conséquent plus d’admiration pour l’argent que pour ce qui fait le fondement de la doctrine chrétienne, de ce Jésus qui parlait de voie, de vérité et de vie.

Maintenant je vais vous parler de moi pour vous expliquer que je ne suis pas si différent de M Madoff car ça peut aussi être instructif pour votre compréhension que tout est juste dans l‘univers et que tout a un sens. Moi aussi d’une certaine façon, ai eu le péché d’orgueil. Moi aussi quand j’ai compris l’importance du sujet dents dévitalisées, j’ai voulu être le meilleur et arriver à guérir des maladies que la médecine considérait comme inguérissable. Je ne me suis pas installé dans un petit patelin paumé mais dans la ville la plus prestigieuse du département le plus prestigieux de France, c’est à dire à Cannes, la ville du fameux festival du film. J’ai acquis un cabinet dentaire et j’ai voulu montrer en quelque sorte, que je réussirai à guérir ce que personne n’arrivait à guérir. Et d’un certaine façon j’y arrivais car les patients venaient me voir d’un peu partout et je guérissais des maladies que les médecins n’arrivaient pas à guérir. Je suis arrivé à soigner une maladie d’Alzheimer et une sclérose en plaque par exemple, juste par ma dentisterie holistique. Pour m’y aider, j’avais même acquis des connaissances supplémentaires dans le domaine des médecines douces comme l’acupuncture et j’avais même inventé des techniques extraordinaires pour traiter les mémoires des dents dévitalisées. Même mon ami le célèbre Dr Thomas avait une certaine admiration pour moi, il me présentait aux patients comme le dentiste du troisième millénaire. Seulement voilà j’avais oublié un facteur essentiel dans toute cette histoire, c’est d’une part la jalousie de mes confrères et le pouvoir colossal qu’ils possèdent à travers le Conseil de l’Ordre et d’autre part que le niveau de conscience de la population est encore assez limitée sur ce sujet. La population est tellement hypnotisée par les progrès de la science médico-dentaire moderne, que très rares sont ceux qui peuvent comprendre le côté extraordinaire de ce dont je faisais la promotion. Cela me demandait en plus une énergie considérable pour convaincre les patients du bien fondé de cette démarche que tous mes collègues essayaient de discréditer. D’autant plus qu’en France particulièrement, où on consomme environ trois fois plus de médicaments que dans le reste de l’Europe, les gens préfèrent faire la queue dans les pharmacies et dans les centres de cancérologie que retrouver la santé en conservant leur intégrité biologique et physique par les médecines naturelles. Ils sont donc encore moins aptes qu’ailleurs à comprendre qu’on pourrait retrouver la santé en se faisant extraire des dents, fussent-elles des dents mortes. Cette conscience de la difficulté du sujet aurait du me faire exercer dans un coin plus discret car on ne remet pas en question impunément le pouvoir des puissants même si on détient la vérité. Il faut en payer le prix. Et je le paie d’ailleurs encore aujourd’hui, même si j‘ai l‘intime conviction que j‘en serai remboursé plus tard. Si je n’avais pas voulu avoir de problème, je n’avais qu’à être plus discret, voilà tout.

Je connais des amis dentistes qui savent très bien que les dents dévitalisées devraient toutes être enlevées mais ils sont d’une grande discrétion. Souvent ils n’en parlent pas à leurs patients car ils ne veulent pas avoir de problème. Ils acceptent éventuellement d’extraire leurs dents dévitalisées si les patients le leur demandent avec insistance. L’un d’eux qui a extrait les dents dévitalisées pendant des années a même totalement retourné sa veste dernièrement car j’imagine qu’il a du avoir la visite d’un membre Conseil de l’Ordre qui a du le menacer de subir le même sort que moi. Et il n’a pas eu le courage de l’affronter, ce que je peux comprendre et ce qui fait qu’on ne peux lui en vouloir.

Moi-même aussi avait été averti par le Conseil de l’Ordre plusieurs fois. Je ne peux pas dire que mes confrères ne m’avaient pas averti mais j’ai eu le courage, ou l’inconscience de l’affronter et je vais vous dire pourquoi. Si comme M Madoff, j’ai péché par orgueil, nous n’avons pas les mêmes idoles à l’évidence. Je n’idolâtre nullement le veau d’Or ou Mammon, le dieu de l‘argent si on peut dire. Même si les Madoffs me font rigoler je dois l’avouer, et même si je ne crache pas sur l’argent qui est une énergie comme une autre, je n’ai pas vraiment d’admiration pour eux. J’idolâtre plutôt Jésus dont la vie est pour moi un exemple tout comme la vie de Bouddha aussi d’ailleurs. Et oui j’ai plusieurs idoles, la vie de Moïse et d‘autres prophètes dont certains moins connus à l‘origine de petites religions comme le bahaïsme par exemple. J’idolâtre aussi Krisna, Ramtha, et les dieux de l’hindouisme et même Saï Baba, Amma, et le Dalaï lama, et d’autres maitres encore qui sont encore vivants ainsi que Gandhi, mère Thérésa et l’Abbé Pierre qui sont morts plus récemment. Mais je dois avouer que mon préféré toute catégorie est Jésus. Ce Jésus qui disait « ce que j’ai accompli, chacun de vous peut l’accomplir ». « Le mal que vous faites au plus petit d’entre vous, c’est à Dieu que vous le faites » Ce Jésus qui disait « Je suis la voie, la vérité la vie ». Eh bien moi aussi je me suis senti cette âme de Jésus qui voulait sauver le monde en parlant de la vérité sur les dents mortes et que la voie de la santé donc de la vie était de s’en débarrasser. Moi aussi ne pouvais oublier de laisser sa chance de retrouver la santé à aucun patient que je rencontrais, même si j’avais l’intuition qu’il m’apporterait des problèmes. Tous mes patients étaient donc informés que leurs dents dévitalisées les empoisonnaient et à tous je leur proposais de les leur enlever et cela même si je passais pour un extrémiste car la vie ou la santé d‘une seule personne valait bien que je passe à la limite pour un extrémiste si cela avait permis de le sauver.

Lorsque j’ai découvert cette hérésie biologique et dentaire qui consistait à introduire la mort dans les êtres vivants, compte tenu que mon idole était Jésus, je n’ai pu faire autrement que de me conduire comme il s’était conduit. Et moi aussi au niveau dentaire j’ai voulu crier au monde, je suis la vérité, la voie, la vie en proposant de redonner la santé aux malades en enlevant la mort de leur bouche. Ce ne sont pas ces défenseurs de la vielle tradition dentaire, ces thanato-dentistes qui ont raison mais c’est moi qui ai raison. Et moi aussi j’ai tenté de mettre hors du temple les marchands qui vendaient leurs couronnes en céramique sur les dents mortes, car mon temple que représentait l‘institution dentaire en quelque sorte, aurait du avant tout être le plus grand représentant de la préservation de la santé humaine et non pas l’expression d’un consensus entre commerce et santé. J’ai même distribué des tracts à mes collègues dentistes du Conseil de l’ordre, les grands prêtres de la thanato-dentisterie, pour tenter de les évangéliser à la nouvelle dentisterie qui ne laisserait que des dents vivantes dans la bouche, la bio dentisterie. Et eux aussi m’ont mis en quelque sorte sur une croix comme on avait crucifié mon idole en m’interdisant d’exercer à vie. J’ai joué mon rôle et ils ont joué le leur dans la grande comédie de la vie. Et même sur la croix et après, mon idole a fait preuve de persévérance à vouloir passer son message d’amour pour changer les choses. Bien sûr il a parfois douté en disant : « Seigneur pourquoi m’as-tu abandonné » et moi aussi j’en ai voulu à Dieu en croyant qu’il m’avait abandonné quand j’ai tout perdu, mon cabinet dentaire, mon emploi et beaucoup de choses avec. Mais moi aussi j’ai persévéré dans mon action. Ce site n’est qu’une expression de ma persévérance. Moi aussi j’ai réussi à pardonner à mes bourreaux et parfois je demande à Dieu de leur pardonner car ils ne savent pas ce qu’ils font, mes textes en sont aussi une expression je l’espère. En vérité je vous le dis mes amis, ce sont eux qui sont le plus à plaindre car ils ne connaissent pas les lois du karma qu’ils devront inéluctablement subir un jour ou l’autre. Vous voyez mes amis, je vous l’avoue je suis fou comme tous ces fous qui se prennent pour Jésus ou Bouddha. Mais la véritable question est : Allez vous croire un dentiste un peu fou qui se prend un peu pour Jésus ou des dentistes qui ont fait sans le savoir une alliance avec le Diable en dévitalisant les dents donc en séparant le nerf de la dent pour conserver la mort dans les organismes vivants ce qui est une autre forme de folie somme toute.

Dans tous les domaines de la société nous aurions besoin de petits Jésus car dans tous les domaines de la société, existent des scandales humains où de l’argent est gâché alors qu’il pourrait servir à aider tant de personnes dans la misère. Parfois c’est encore pire, de la vie est mis en danger par de multiples hérésies à la vie dont la pire de toute me semble l‘industrie nucléaire. Personnellement, j’agis dans les domaines que je connais bien comme le domaine médico dentaire mais pour chacun de vous, c’est vous qui savez au fond de vous ce que vous pouvez faire dans votre domaine pour être vous aussi comme Jésus, enfin si vous le voulez. Je crois qu’à notre époque plus que jamais, notre monde a besoin de révolutionnaires pacifiques comme l’était Jésus qui nous ramènent à un monde plus humain en bousculant un peu si besoin certains conformismes malsains, tout en le faisant dans un esprit de non violence et de pardon comme l‘a fait Jésus.

Pour continuer à analyser le cas très instructif de M Madoff, il me semble très probable que M Madoff avait comme idole Robin des Bois. En effet M Madoff avait créé un climat particulier notamment au début de son arnaque. Ses placements juteux n’était accessibles qu’aux grosses fortunes qui avaient au préalable fait des dons à des œuvres caritatives. Génial non comme mise en confiance. C’est un peu comme les dentistes qui encouragent à se brosser les dents pour ne pas avoir de caries. Comment s’imaginer qu’un personnage qui encourage les dons à des œuvres caritatives soit un arnaqueur. Cela permettait aux donateurs d’avoir aussi bonne conscience car ils savaient ou plutôt supposaient que leurs placements se feraient dans des domaines inavouables mais comme en contre partie ils donnaient de l’argent à des œuvres caritatives, ma foi, leur conscience s’en trouvait lavé en quelque sorte.

Chaque être humain même le pire a en lui un fond d’amour indestructible. Son âme veut évoluer vers plus d’amour et il est toujours touché par le fait de participer à une œuvre qui va contribuer à élever son âme. Lorsque cette œuvre est bien choisie, ce peut être l’œuvre la plus extraordinaire de sa vie, mais lorsque l’œuvre est mal choisie ce peut être l’œuvre la plus démoniaque de sa vie. On dit bien que l’enfer de pavé de bonnes intentions n’est-ce pas. Même Hitler et les nazis possédaient ce désir d’élévation de leur âme. Eux voulaient purifier la race humaine d’une pollution, de la pollution juive, tzigane, homosexuelle, communiste. Et pour cela il suffisait d’éliminer physiquement tous ces gens de l’environnement. Moi aussi en quelque sorte à mon niveau, je veux aussi purifier la race humaine d’une pollution. Et moi aussi je veux le faire en éliminant physiquement cette pollution de l’environnement, plus précisément de l’environnement buccal. Et on peut aussi trouver que c’est un peu violent cette façon de vouloir s’y prendre. On arrache une dent, on fraise dans l’os intoxiqué, on fait saigner. Vous voyez tout cela c’est subtil et certains ne le comprennent pas d’ailleurs et traitent cette dentisterie de barbare un peu comme Hitler le faisait avec les êtres humains. Et pourtant il est bien évident que l’action d’Hitler n’a rien à voir avec la mienne et celle de tous les dentistes et les médecins qui prônent d’enlever les dents dévitalisées. Entre Hitler et nous, il est évident que nous n’avons pas eu les mêmes idoles dans notre vie. Hitler était influencé par les idéologies de la secte de Thulé qui parlait de la supériorité de la race aryenne et d‘une pureté qu‘il fallait redonner à cette race. Ma foi, vu comme ça, cela pouvait être une noble cause. Tout dépendait des moyens qui allaient être utilisés pour arriver à ces fins. Quand je dis que les dents dévitalisées (ainsi que la radioactivité) sont probablement les premières causes de maladies génétiques, dont la plus évidente est la maladie orthodontique, je veux aussi d’une certaine façon purifier la race humaine. Dans mon cas il ne s’agit pas d’une race en particulier ni de tuer qui que ce soit bien sûr. Le danger quand on parle de la grandeur d’un pays, d’un peuple ou d’une race en particulier, c’est qu’inévitablement, il existe d’autres pays, peuples, ou races qui sont moins grands et donc moins dignes de respect. On peut donc éventuellement les mettre en esclavage, faire des expérience sur eux, se servir de leurs pays comme poubelle pour nos déchets et d’autres choses peu éthiques encore. Des choses que les athées ont souvent tendance à faire aussi. La Chine, la plus grande expression de l’athéisme de l’Asie, utilise d‘ailleurs le Tibet, la plus grande ex-expression de la spiritualité de l’Asie, comme poubelle pour ses déchets nucléaires. Le message de Jésus qui nous explique que nous sommes tous frères et sœurs est une antidote à ces dérives. Personnellement je ne le crois toutefois pas suffisant car les notions de karma me semblent aussi essentielles à connaitre et elles ne sont enseignées que par les religions asiatiques, le bouddhisme tibétain notamment. Évidemment les athées ne peuvent être sensibles à de tels arguments préférant croire à la théorie darwinienne de l‘apparition de la vie. Une théorie qui ne peut accréditer de telles lois dont l’application nécessitent l‘existence des mondes angéliques que les athées réfutent.

On comprend l’importance qu’il y a à donner à la jeunesse de bons enseignements et de bons exemples. Des exemples de grandes âmes qui ont réalisé des choses admirables au cours de leur existence. Car si on ne donne pas de bons exemples, les humains s’inspireront de toute façon de mauvais exemples. M Madoff s’était probablement inspiré de Robin des Bois et Hitler des thèses de la secte de Thulé et du nationalisme. Le problème est que la mauvaise théorie ne fait que donner l’impression qu’elle permettra une élévation de l’âme alors que ce sera tout le contraire. Certaines sectes musulmanes racontent aussi aux terroristes qu’ils iront directement au paradis lorsqu’ils tueront des infidèles. Il ne suffit pas à l’évidence d’être religieux pour être non violent. Certains enseignements religieux ont aussi besoin d’être spiritualisés à l‘évidence. Et on comprend aussi pourquoi il me semble important de défendre la véracité de certains concepts issus des religions asiatiques comme les lois du karma qui feront que Dieu nous fera en quelque sorte payer nos manques d’amour vis-à-vis de nos frères.

Les pensées que l’on met dans la tête des gens peuvent être le pire de tous les poisons tout comme elles peuvent être le plus extraordinaire moteur d’élévation du genre humain. Et Dieu qui nous aime le sait bien, c’est bien pourquoi il a toujours envoyé des prophètes pour ensemencer de pensées d’amour et de certaines vérités nos esprits humains. Des informations qui visent à préserver son œuvre, sa création c’est-à-dire la vie. Mais au fond de vous je sais que si vous pensez que Hitler est indéniablement un mauvais exemple, à part si vous êtes néonazi bien sûr, je sais que vous pensez que Robin de Bois n’est pas un trop mauvais exemple et je suis un peu d’accord avec vous. Ma foi, il ne faisait que prendre aux très riches qui laissaient mourir de faim les pauvres gens. Et c’est bien pourquoi je suis sûr que vous ne pensez pas qu’une peine de prison de 150 ans soit la meilleure chose pour le Robin de Bois de la finance qu’était M Madoff.

Lorsque j’étais étudiant, avant de faire des études de dentaire, je faisais des études d’ingénieur dans une école à Lyon, l’INSA pour info. Nous étions presque tous internes et nous étions une bande de copains, une dizaine d’étudiants, assez sages il faut bien le dire, qui faisions un peu la fête mais raisonnablement et qui nous entraidions pour travailler nos cours. Un jour un membre de la bande nous parle d’une information géniale selon lui qu’il vient d’avoir. Il s’agit d’un plan extraordinaire pour gagner beaucoup d’argent. Sur le campus circulaient des listes dans lesquelles il suffisait de rentrer. On payait la liste au premier de la liste que l’on éliminait ensuite de la liste en y rajoutant en haut notre nom puis on la photocopiait en deux. Charge ensuite d’arriver à vendre cette liste à deux autres personnes qui à leur tour aurait fait la même chose. Au bout d’un certain temps on devait donc se retrouver en haut de 2 puissance 10 personnes qui nous auraient versé de l’argent soit une somme considérable dont l’idée rendait bien sûr totalement abrutis tous mes copains. Il suffisait d’attendre un peu pour toucher le pactole enfin en théorie car j’avais compris qu’en fait on pouvait attendre très longtemps. Plusieurs noms furent donnés à ce genre de jeux, des listes, des pyramides, des avions. Évidemment on payait un droit d’entrée, assez raisonnable mais ensuite quelque temps plus tard, c’était soi disant le pactole garanti. C’était un peu un principe analogue à ce que faisais M Madoff. Il rémunérait avec l’argent des nouveaux entrants dans son grand jeu financier. Et bien je me rappelle que le copain qui a présenté l’idée est arrivé à convaincre avec une facilité déconcertante tout le monde. Tout le monde sauf moi qui ai du passer une énergie considérable dans la discussion pour arriver à les convaincre que cette idée géniale n’était en fait qu’une arnaque. Et pourtant mes copains n’étaient pas des imbéciles, tous ayant eu un bac C avec mention, qui était à l’époque le bac scientifique le plus prestigieux. J’avais beau leur expliquer par A plus B que c’était une arnaque car la quantité de joueurs du jeu ne pouvait être infinie dans un monde fini, et d’autres arguments mathématiques encore, ils n’arrivaient pas à le comprendre. Ils étaient aveuglés par l’appât du gain. J’ai enfin fini par les convaincre en leur faisant une simulation réelle. Ils étaient une dizaine et ça tombait bien car dans la liste il fallait une dizaine de noms. Alors je pris dix feuilles de papier et j’écrivis sur ces papiers leurs noms dans dix arrangements différents de telle sorte que chacun ait une liste dans laquelle il était le dernier comme s’il venait de l’acheter. Puis je leur dit. Vous voyez si j’arrive à vous fournir gratuitement et aussi facilement qu’écrire des noms sur une feuille, quelque chose que vous vous apprêtiez à payer, c’est bien que c’est une arnaque. Et là devant l’évidence, ils admirent effectivement que c’était une arnaque.

Quelque années plus tard, quand j’arrachais ces dents dévitalisées recouvertes de couronnes mortuaires en céramiques que mes patients avaient souvent payé très cher, et qu’ensuite ils retrouvaient la santé grâce à ça, je leur démontrais ainsi que ce qu’ils avaient payé très cher était en fait aussi une arnaque. C’est aussi ce que j’essaie de vous expliquer par mes textes et il est important que vous le compreniez en profondeur car la problématique dent dévitalisée n‘est pas moins difficile à dépasser que des problématiques liées l‘appât du gain comme nous allons le voir un peu plus loin. Car sinon le moindre thanato-dentiste sympa ou auréolé d’une quelconque fonction honorifique, un académicien, un professeur ou même un soi disant dentiste holistique, arrivera à vous convaincre avec une grande facilité que lui il peut vous faire conserver vos dents dévitalisées et que vous n’avez pas de soucis à vous faire en les gardant. Il vous convaincra même que les enlever vous apportera plus de désagréments que d‘avantages. De même, le moindre malade mental qui vomira sa bêtise malveillante sur internet suffira pour vous détourner de cette voie pleine d’espoir pour votre santé. Parfois les arguments les plus niais suffiront. J’ai souvent vu des personnes convaincues par l’argument suivant: « Mais il y a plein de personnes qui possèdent des dents mortes et qui sont pourtant en bonne santé ». Si cet argument arrive à vous convaincre, c’est que vous avez encore un grand chemin à parcourir dans le domaine du discernement. Je connais de même aussi nombre de personnes qui fument et qui n’ont pas encore de cancer du poumons, même si fumer est indéniablement la première cause de maladies des poumons et particulièrement de cancer des poumons, n’en déplaise à certains psychothérapeutes qui ne jurent que par leurs conflits et leurs foyers de Hamer. Un autre argument plus subtil qui m’est parfois donné est que ce n’est pas nécessaire d’enlever les dents dévitalisées car en faisant de la gym, en mangeant ceci ou cela ou en faisant autre chose de particulier, on arrive à résoudre notre problématique. Certes rien n’est jamais nécessaire d’une certaine façon mais j’aime bien l’image du tonneau percé pour répondre à ce genre d‘argument. Le tonneau c’est notre corps énergétique, l’eau c’est de l’énergie, et les fuites sont causées par tout empoisonnement. Certes on peut remplir très vite le tonneau percé de telle sorte qu’il soit toujours suffisamment plein mais si on bouche les fuites, cela n’est que mieux, car à force de vite remplir le tonneau pour qu’il soit toujours suffisamment plein, si tant est qu’on y arrive, on finira par s’épuiser avant l’heure, voire à mourir prématurément. Avec la baisse de vitalité qui est toujours associé au vieillissement, le problème dent dévitalisée deviendra un jour ou l’autre déterminant et le fait de les avoir conservées longtemps fera que l’os environnant aura été tellement imprégné de toxines que même les enlever ne suffira pas à résoudre aussi bien le problème que si elles avaient été enlevées bien plus tôt. Sachant qu’il faudra aussi que les organes affectés depuis des années se réparent, ce qui aussi prend du temps. Bref conserver de la pourriture en soi ce n’est jamais bon et cela même si on peut arriver à ne pas en être malade. La santé ce n’est pas juste l’absence de maladie, c’est aussi un état de pleine vitalité qu’il sera difficile de conserver avec des organes putrides dans le corps.

Mais qu’il est facile de convaincre que les dents mortes ne sont pas un problème. J’ai vu des personnes reconnues comme très intelligentes se faire convaincre en un rien de temps que le problème dent dévitalisée n’en était pas un, par leur propre dentiste. Pour vous citer deux exemples extrêmes, il s’agit du Président de l’académie des sciences, que j’ai un jour contacté par courrier et par téléphone, ainsi qu’un politicien écologiste de ma région très respecté et reconnu, qui a en plus écrit un livre sur les différentes pollutions susceptibles d’affecter la santé humaine. Et bien il a suffi que leurs dentistes respectifs leur disent à tous deux que ce n’était que des bêtises pour qu’ils les croient sur parole et ne veuillent plus rien savoir de moi du sujet des dents dévitalisées. L’argument classique du dentiste fut « Ah oui, ce fut une polémique au début du vingtième siècle et à cause de cette théorie on a édenté des millions de personnes pour rien. En plus maintenant avec les progrès de la technologie on dévitalise parfaitement les dents et il n’y a plus de problème.» Eh oui même les personnes les plus intelligentes se font parfois avoir en déléguant leur réflexion à d’autres censés plus spécialistes du sujet. Mais dites vous que les dentistes ne sont en rien spécialistes du sujet “santé” car ils ne connaissent rien aux extraordinaires possibilités de guérison en enlevant des dents dévitalisées asymptomatiques car il ne l‘ont en général jamais fait. Ils savent tout au plus dévitaliser les dents correctement pour qu’elles ne fassent pas mal. Mais guérir qui que ce soit d’une quelconque maladie grave, n’est pas de leur ressort. Ils n’ont jamais guéri un seul cas comme la centaine de cas que j’ai mis par exemple sur les vidéos du site www.sante-dents.com. Leur avis n’a donc absolument pas la même valeur que le mien, et j’en suis désolé si cela peut paraitre prétentieux mais c’est la vérité. Si j’ai mis ces vidéos sur internet, c’est que je sais bien qu’une image vaut parfois plus que mille mots. Et comme dans le passé où il avait fallu que je passe à la simulation pour mes copains étudiants, car les explications intellectuelles ne suffisaient pas, là aussi j’ai filmé une centaine de témoignages de guérisons . Et je pense que ces images sont plus parlantes que tout ce que je pourrais écrire sur le sujet.

Tous ces documents ont l’objectif de démontrer que la dent dévitalisée est une arnaque et probablement une des plus grandes arnaques biomédicale du vingtième siècle. Car quand on paye quelque chose, c’est normalement pour un mieux être car si on paye et qu’en plus ça nous rend malade, c’est bien que c’était une arnaque non. La dent dévitalisée est somme toute une arnaque assez facile à mettre en évidence et pourtant cela fait cent ans que ça dure et qu’on a toutes les peines du monde à le faire comprendre aux patients. Alors imaginez le temps et la conscience qu’il faudra pour mettre en évidence une arnaque encore plus subtile comme l’énergie nucléaire.
Maintenant je vais encore approfondir les raisons profondes qui nous font tomber dans cette arnaque à cause d’un certain aveuglement car les connaitre vous permettra de mieux les dépasser. Savez vous pourquoi mes amis de l’école d’ingénieur comme tous les pigeons de Bernie se faisaient avoir. Parce qu’il était aveuglés par l’appât du gain.

On a une situation similaire avec les femmes (en général) qui refusent généralement même lorsqu’elle en comprennent l’importance, d’enlever leurs dents dévitalisées car elles sont aveuglées par le souci de rester belle en conservant coûte que coûte leurs dents. L’argent et l’esthétique constituent deux sujets très sensibles pour l’être humain, surtout pour les femmes et cela vient de très loin comme vous allez le comprendre maintenant.
L’être humain a une grande peur essentielle reliée à son incarnation matérielle qui est la peur de manquer. Cette peur s’exprime de façon ultime par la peur de mourir qui est aussi d’une certaine façon la peur de manquer de vie. Mais avant la mort, cette peur de manquer se résume tant qu’on a la santé, à avoir peur de manquer d’argent qui est le principal outil d’acquisition des biens matériels.
On peut remonter à l’origine de cette peur en s’intéressant à certaines connaissances spirituelles. Au début de la création, l’humain n’avait pas de corps matériel, mais n’était juste qu’une âme, qui est uniquement énergétique. Il vivait proche de Dieu dans un bonheur permanent en évoluant progressivement sans manque matériel en tout cas. Mais l’humain voulut expérimenter les mondes de la densité, connaître donc la matérialité par l‘acquisition d‘un corps fait de chair de de sang en plus de son âme faite d’énergie, d’électrons pourrait-on dire aussi. Dieu qui est plein d’amour pour ses créatures et donc plein de respect pour ses souhaits donna par conséquent à l’humain un corps fait de chair et de sang selon se volonté. Il permit ainsi à l’humain d’expérimenter l’incarnation et avec elle ses inconvénients qui se résument en gros au concept de souffrance à travers le manque de biens matériels.

La souffrance se résume donc , tant qu’on a la santé dans ce monde matériel, par le manque d’argent. Certains sont toutefois très heureux en vivant pourtant modestement tandis que d’autres en veulent toujours plus et ne sont jamais satisfaits. Pour limiter la souffrance de manque, Dieu dota l’homme et la femme de deux atouts pour acquérir de l’argent. L’homme acquis la force et la femme la beauté , tout en sachant que l’homme serait inévitablement attiré par la beauté de la femme. L’âme mâle plus Yang, était donc plus enclin à souffrir du manque de force, donc du pouvoir d’aimer, tandis que l’âme femelle, plus Yin était alors plus enclin à souffrir du manque de beauté donc du pouvoir d’être aimée.
On peut donc aussi comprendre pourquoi ce sont les femmes qui sont en général les plus difficiles à convaincre d’enlever leurs dents dévitalisées car c‘est un sujet qui touche à la beauté avant tout. Par contre, lorsque les hommes ont compris la problématique lié à l‘intoxication, ils décident en général plus facilement d‘extraire leurs dents dévitalisées.
Au delà du voile de l’illusion cette problématique de souffrances possèdent sa clef dans le domaine de la spiritualité, qui nous explique que la vraie richesse est celle de l’esprit et que la vraie beauté est celle du cœur, même si en général on parle d‘un bel esprit et d‘une richesse de cœur. Mais avant d’arriver à l’accepter, il est nécessaire d’effectuer un certain chemin spirituel, ce qui n’est pas le sujet de ce texte ni de ce site qui n’a d’autres prétentions que de vous faire prendre conscience de l’intérêt de vous débarrasser de vos dents dévitalisées. Un sujet bien plus du domaine de la matière que du spirituel, il faut le reconnaitre et cela même si j‘utilise des notions empruntées à la spiritualité pour vous en convaincre. Mais ce sujet bien que très terre à terre d’apparence n’est pourtant pas moins important que les sujets spirituels. Car comme disait un maitre que j’ai rencontré jadis, si celui qui ne croit pas en l’importance du monde spirituel se trompe, celui qui ne croit pas en l’importance du monde matériel se trompe encore plus. S’intéresser à la santé de l’esprit en pensant notamment qu’avec l’esprit on peut tout dépasser, sans s’intéresser à la santé du corps serait par conséquent une grande erreur.

Fin. Dr Bruno Darmon

P.S.

A l’époque où j’écris ces lignes c’est la commémoration des vingt ans de la chute du mur de Berlin et de la division de l’Allemagne. Un choix imposé par les puissances victorieuses de la dernière guerre comme une punition en quelque sorte à l’Allemagne. L’Allemagne est en liesse en se rappelant ce moment historique. C’est sûr qu’il y a de quoi se réjouir lorsqu’un mur qui divisait des êtres humains disparait. Mais pourtant ce mur était en fait bien moins important que celui qui nous séparerait, ce qu’il y a de plus précieux dans la vie c’est à dire la santé. La séparation chirurgicale de la pulpe de la dent du reste de la dent par les thanato-dentistes, fait que des millions de personnes soufrent terriblement et souffriront encore terriblement du cancer et d‘autres maladies. Cela constitue un mur de séparation, qui sépare des millions de personnes de ce qui est le plus essentiel à l‘être humain, la santé. Mais qui en a conscience aujourd’hui, c’est là le gros problème ?

Classé dans : Articles

Mots clés : aucun

Commentaires

olivier #1

28 mars 2017, 12:10

Bonjour ,

Je suis d'accord avec vous sur le fond mais du coup , que reste t il comme solution sinon ? de se faire arracher la dent et de rester avec un trou ?

olivier #2

28 mars 2017, 12:13

je veux dire en fait si mon dentiste me suggère de dévitaliser ma dent car elle est trop cariée , je devrais lui demander de l'arracher et voilà ? pas de solution de remplacement sans dévitalisation en fait ?

Band huren Bruiloft #3

01 septembre 2017, 14:09

Amazing things here. I am very satisfied to peer your article.
Thanks so much and I am looking forward to contact you. Will you please drop me a e-mail?

Fil Rss des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la première lettre du mot jnyfrw