Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

Espoir pour le cancer

22 avril 2008

Bruno DARMON

Espoir pour le cancer en enlevant les dents dévitalisées.

En Allemagne, des milliers de naturothérapeutes aussi appelés Heilpraktiker ont un diplôme officiellement reconnu par l´Etat allemand pour exercer leur art qui consiste à redonner la santé par des méthodes naturelles et surtout à prévenir l’apparition des maladies. Ils informent aussi des dangers des médications de la médecine officielle et de leurs terribles effets secondaires. Ils sont regroupés en association alors qu’en France, la naturothérapie n’a pas encore de statut officiel et les naturothérapeutes sont souvent attaqués pour exercice illégal de la médecine surtout s’ils remettent en cause les pratiques officielles. Les allemands ont aussi environ deux fois moins de cancers que les français, comme par hasard. Il m’a donc semblé plus qu’intéressant de vous traduire ce qu’ils écrivent sur leur site internet à l’adresse suivante :

http://www.hoffnung-bei-krebs.com/Tumor_Patient.html
sur le chapitre Espoir pour le cancer.

Il faut savoir qu’en allemand, dent dévitalisée et dent morte sont des synonymes car la dent dévitalisée est une dent dont le dentiste a enlevé le nerf et les vaisseaux sanguins. En général, elles sont couronnées, mais pas toujours. On peut estimer aujourd’hui que huit français sur dix possèdent des dents dévitalisées et que les français possèdent environ trois fois plus de dents dévitalisées que les allemands. Voici maintenant la traduction complète de la page « Dents mortes et métaux lourds dans le cancer”.

Il y a plus de problèmes de santé que l’on croit qui viennent des dents mortes.
Encore aujourd’hui, on ne prend pas suffisamment en compte en médecine globale le fait qu’il faille s’occuper des dents. Les dentistes eux-mêmes pensent qu’on peut laisser les dents mortes dans la bouche. Mais en réalité, diverses maladies infectieuses tout comme certains cancers proviennent de la sphère buccale.

Les dents dévitalisées ou dents mortes sont souvent des terrains infectieux chroniques. Elles apportent continuellement des bactéries, des déchets et des poisons dans le sang. Tout cela peut apporter des infections dans d’autres parties du corps. Il peut alors se former des abcès et des kystes. Les bactéries elles mêmes peuvent déclencher un empoisonnement du sang. Un terrain infectieux détériore toujours à terme le système immunitaire.

Les poisons et les bactéries provenant des dents mortes ont une particulièrement forte influence sur un corps déjà faible. Les patients avec des maladies chroniques ou ayant un cancer sont particulièrement concernés. C’est pour cela que chaque patient ayant le cancer devrait aller régulièrement faire contrôler ses dents. Les dents mortes devraient être arrachées chez un tel patient sans discussion possible, même si le dentiste vous assure que la dent n’a aucun rapport avec l’organisme. Une dent morte est à peu près habitée par 150 familles différentes de bactéries. Elles peuvent déclencher diverses infections. Même les implants participent à de telles causes infectieuses qui sont potentiellement dangereuses pour l’organisme, et ils devraient être très surveillés chez les patients cancéreux et allergiques.

Un terrain infectieux chronique est considéré à juste raison, en médecine comme un terrain anormal ayant un dysfonctionnement du système nerveux. Depuis plus de cinquante ans, il est connu qu’un tissu mort affecte le corps et que chaque cicatrice aussi.

Les tissus sensibles réagissent particulièrement fortement, ils se transforment. Ils se modifient rapidement et cela peut déclencher un cancer. Chaque tissu garde toujours un contact avec le sang et la lymphe et par cela avec l’organisme entier. La zone infectieuse est alors naturellement incitée à s’étendre dans tout le corps. Il est temps alors de penser différemment et d’enlever le plus rapidement possible, les zones potentiellement infectieuses comme les dents mortes. Fin.

je mets aussi le texte originel en allemand au cas où il disparaitrait
Hoffnung bei Krebs

Tote Zähne und Schwermetalle bei Krebs
Mehr Beschwerden als vermutet lassen sich letztendlich auf einen erkrankten oder abgestorbenen Zahn zurückführen.
Doch immer noch wird die Zahnbehandlung nicht in die ganzheitliche medizinische Betrachtung mit einbezogen. Die Zahnärzte selbst sind meist der Auffassung, dass tote Zähne im Mund belassen werden können. In der Realität hingegen sind die unterschiedlichsten Krankheiten auf Entzündungsherde im Mundraum zurückzuführen. So auch bestimmte Krebserkrankungen.
Wurzelbehandelte oder tote Zähne sind oft chronische Entzündungsherde. Sie bringen Bakterien, Abbauprodukte und Gifte kontinuierlich in die Blutbahn. Diese wiederum können an anderen Körperstellen Entzündungen hervorrufen. Es können sich Knoten und Abszesse bilden. Die Bakterien können selbst eine Blutvergiftung auslösen. Ein Entzündungsherd führt daher langfristig immer zu einer gestörten Immunabwehr.
Besonders starke Auswirkungen haben Giftstoffe und Bakterien, ausgelöst durch einen wurzeltoten Zahn, bei schon geschwächten Körpern. Patienten mit chronischen Krankheiten oder Krebspatienten zum Beispiel sind besonders anfällig. Deshalb gilt: Jeder Krebspatient sollte unbedingt regelmäßig zahnärztlich untersucht werden. Tote Zähne müssen bei ihm umgehend entfernt werden, auch wenn der Zahnarzt versichert, der Zahn liege abgekapselt und habe keine Auswirkungen auf den Organismus. Ein toter Zahn wird im Durchschnitt von mehr als 150 verschiedenen Bakterien besiedelt. Sie können verschiedenste Infektionen auslösen. Selbst Implantate gehören zu den kritischen potenziellen Entzündungsherden im Körper, die bei Allergikern und Krebspatienten besonders intensiv beobachtet werden sollten.
Ein chronischer Entzündungsherd wird in der Medizin zu Recht als abnormer Ort mit gestörter Nervenfunktion bezeichnet. Seit mehr als 50 Jahren ist bekannt, dass totes Gewebe den Körper beeinträchtigt. Jede Narbe gehört dazu.
Empfindliche Gewebe reagieren besonders stark: sie verändern sich. Sie entarten schneller und können damit auch Krebs auslösen. Jedes Gewebe hat immer auch Kontakt zu Blutgefäßen und Lymphe und somit zu gesamten Organismus. Der Entzündungsherd ist also prädestiniert dazu, sich auf den ganzen Körper auszudehnen. Zeit also, umzudenken, und potenzielle Entzündungsherde wie tote Zähne schnellstmöglich zu entfernen.

Classé dans : Articles

Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la première lettre du mot jdrhe