Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

Le laser est une méthodologie physique de stérilisation de la dent dévitalisée. Elle fut jadis présentée comme la technique nec plus ultra des traitements endodontiques (de dévitalisation). Par une forte chaleur, les bactéries sont pulvérisées et cela semble mieux que tous les agents chimiques désinfectants.

Mais voilà, malgré que cette technique soit probablement la meilleure, elle ne permet toujours pas d’arriver à stériliser la dent. Une étude récente, mise à la fin du texte, sur cette meilleure technique de désinfection lors de la dévitalisation dentaire, avoue en effet que même avec cette technique « certaines bactéries pathogènes restent cependant difficiles à éradiquer » avouant ainsi que la meilleure des techniques endodontique ne pourra pas stériliser la dent dévitalisée. C’est un aveu de plus pour comprendre que la meilleure des dents dévitalisées restera toujours une niche de bactéries en contact avec le sang. Cela est bien sûr différent des bactéries qui se trouvent dans le tube digestif qui sont considérées comme appartenant au milieu extérieur et non au milieu intérieur, et qui n’ont donc pas la même incidence sur la santé. Je précise cela car généralement les détracteurs de l’information sur la toxicité des dents dévitalisées, arguent qu’il y a tellement de bactéries dans le tube digestif, qu’un peu plus dans les dents dévitalisées, ce n’est pas grave…

En conclusion, il me semble important que vous sachiez qu’une dent dévitalisée est donc par conséquent toujours un foyer infectieux puisque la meilleure technique existante pour désinfecter la dent dévitalisée ne pourra jamais éradiquer toutes les bactéries présentes dans la dent dévitalisée. La meilleure des dents dévitalisée restera donc toujours quelque chose qui s’apparente à un bout de pourriture dans votre bouche en contact avec votre sang. Certains pensent même qu’aujourd’hui c’est la première cause de cancers et de maladie dans le monde occidental et notamment en France. Et ceux qui pensent cela sont des thérapeutes connus pour arriver à guérir ce que personne d’autre n’arrive à faire. Ma foi, le plus absurde dans tout cela, c’est que c’est connu en France depuis un demi siècle, que des milliers de personnes ont été guéries grâce à cette info et que malgré cela des millions de personnes restent malades de ne pas la connaitre. En plus on dépense des sommes folles dans la recherche médicales, alors qu’il y a ici même une technique très efficace mais que notre médecine ignore royalement. Mais bon il y a tellement d’absurdités aujourd’hui qu’une de plus une de moins, on n’est pas à une près.

Voici maintenant le résumé de la publication scientifique, dont la phrase essentielle se trouve à la fin pour info.

Des recherches in vitro récentes ont été menées à l’UCL de Louvain (Belgique) pour évaluer l’effet du laser dans la désinfection canalaire.
Objectif: vérifier l’hypothèse selon laquelle les désinfections photo-activées (PAD) auraient un effet bactéricide sur les pathogènes innoculés dans les canaux radiculaires, en mettant l’accent sur le processus formation / destruction du Biofilm.
Les dents sélectionnées ont été traitées selon diverses techniques de PAD, laser avec ou sans utilisation de colorants pour élargir le spectre et potentialiser ainsi l’action du laser.
Méthodologie des canaux radiculaires de dents extraites (n = 38) ont été préparés (taille 30, 0,10 de conicité), puis autoclavés, et divisés en trois groupes. Deux groupes contrôles négatifs ont été inoculés (Streptococcus anginosus, Enterococcus Faecalis ou Fusobacterium nucleatum) et traitées (PAD, laser, colorant ou Contrôle positifs).

Les traitements des canaux radiculaires avec PAD (15 J) ont provoqué une importante
réduction de la charge bactérienne, ce qui a permit d’éliminer à 93,8% de S. anginosus, d’élimine à 88,4% E. faecalis et à 98,5% F. nucleatum
mais n’a pas permit la stérilisation complète. Le Laser seul n’a pas d’effet significatif sur la charge bactérienne
Des mesure au MEB on montré que lorsque les biofilms sont peut épais (monocouche) la PAD est efficace.
Cependant , l’éradication bactérienne a été substantiellement réduite en couches profondes (2 et 6 jours pour E. faecalis, 6 jours pour S. anginosus).
Conclusion : La désinfection photo-activée n’est pas une alternative mais un éventuel supplément aux protocoles existant
Des protocoles de désinfection du canal que de l’interaction entre la lumière (diode Laser) et associé à des colorants ont fournit un effet à large spectre.

Certaines bactéries pathogènes endodontiques qui se développent en biofilms restent cependant difficiles à éradiquer.

Int Endod J. 2008 Mar;41(3):227-39. Epub 2007 Dec 10.
Effect of photo-activated disinfection on endodontic pathogens ex vivo.
Bergmans L, Moisiadis P, Huybrechts B, Van Meerbeek B, Quirynen M, Lambrechts P.
BIOMAT Research Cluster, Catholic University of Leuven, Leuven, Belgium.
Le texte originel se trouve à l’adresse suivante :
http://www.dentisfuturis.com/modules/news/article.php?storyid=918

Classé dans : Articles

Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la deuxième lettre du mot ewyz