Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

Apocalypse médicale

18 septembre 2015

Bruno DARMON

Apocalypse médicale

Ce texte va faire des révélations hallucinantes dans le domaine de la santé et de la spiritualité. Mais tout d’abord, je défie qui que ce soit de pouvoir présenter un témoignage de guérison aussi percutant que celui que vous allez lire maintenant, grâce à une autre technique que celle de faire enlever les dents dévitalisées. Il s’agit de la guérison de tous les membres d’une même famille (six personnes) et de leur ostéopathe.

 

J’ai 73 ans. Mon mari de 76 ans était jadis si épuisé, et avait tant de douleurs dans le corps qu’il ne pouvait plus rien faire. Il a retrouvé aujourd’hui santé et vitalité après avoir fait enlever toutes ses dents dévitalisées. Par la suite, il a eu très mal au dos mais ses douleurs ont disparues avec des injections dans les os des mâchoires, là où il avait eu des extractions dentaires. Aussi, le Dr Darmon me fit totalement disparaître une douleur d’arthrose de mon pouce avec deux piqûres dans les gencives alors que je ne pouvais presque plus utiliser ma main. Ses conseils d’enlever toutes les dents dévitalisées et de faire ses piqûres ont sauvé quasiment mon frère qui était un peu comme mon mari. Il a dû aussi enlever ses dents de sagesse incluses. Il a ainsi pu reprendre son travail d’avocat. Sa femme enseignante et naturopathe a aussi retrouvé suffisamment de santé pour pouvoir enfin voyager comme elle le souhaitait après avoir enlevé toutes ses dents dévitalisées et fait quelques piqûres (NLDR : grave fibromyalgie). Sa fille a fait de même et a pu enfin stopper ses neuroleptiques. Son beau-frère qui était un peu comme mon mari a aussi retrouvé la santé en enlevant seulement toutes ses dents dévitalisées, il en est de même pour le kiné-ostéopathe de sa femme qui avait pourtant tout essayé avant disait-il, sauf d’enlever ses dents dévitalisées.

Mme Maffre, tel 06 13 13 87 19 email : emaffre@sfr.fr

Enlever les dents dévitalisées des malades qui en possèdent permet de les guérir mieux que tout. Cette affirmation n’est pas sans fondement mais le résultat d’une enquête sérieuse auprès de plusieurs médecins et cliniques qui étaient connus pour leurs résultats thérapeutiques exceptionnels. Le grand paradoxe est qu’en France, personne quasiment n’en parle, même les grands noms de la médecine naturelle. C’est vraiment navrant que cette solution efficace soit si peu connue d’autant plus qu’il y a de plus en plus de malades.

La dentisterie académique ne s’y intéresse pas non plus. C’est assez incroyable mais c’est ainsi. La principale explication est que l’on remet en question le dogme que la dent dévitalisée est un grand progrès médical. A partir de là, tout ce qui pourrait faire comprendre qu’elle apporte des problèmes de santé, n’intéresse personne dans la profession. En dévitalisant une dent, on considère qu’on sauve une dent qu’on aurait sinon du extraire. Ce n’est bien sûr pas totalement faux. Alors les éventuels problèmes liés à ce grand progrès ne peuvent qu’être secondaires, un peu comme les effets secondaires des médicaments qui sauvent des vies.

La dévitalisation dentaire est devenue si courante aujourd’hui que la remettre en question serait un peu comme remettre en question la vaccination en médecine, qui elle aussi a quelques effets secondaires certes mais sauve tellement de vies, paraît-il. Pourtant la vaccination pourrait bien être pour certains, la première cause des autismes et maladies graves des petits enfants. Mais tout comme la médecine refuse de voir les inconvénients des vaccins, la dentisterie refuse de voir ceux des dents dévitalisées. On estime que la balance bénéfice/inconvénients est toujours favorable.

Je ne me suis pas assez penché sur les vaccins pour avoir des certitudes sur le sujet même si j’ai eu des témoignages très inquiétants de la part de mamans d’enfants autistes. Il semble que les vaccins actuels, dans la mesure où ils associent plusieurs souches de différents germes et contiennent certains adjuvants extrêmement toxiques, n’ont rien à voir avec les vaccins de jadis et sont extrêmement toxiques surtout s’ils sont injectés aux bébés ou aux jeunes enfants. Même certains grands noms de la médecine se positionnent aujourd’hui contre les vaccins, au moins en partie, comme le cancérologue et le professeurJoyeux http://clic2.sante-nature-innovation.fr/t/EQ/C3w/DBM/AA77zQ/AAT2Tw/NDQ0MXxodHRwOi8vcGV0aXRpb24uaXBzbi5ldS9wZW51cmllLXZhY2Npbi1kdC1wb2xpby9tZXNzYWdlLnBocD91dG1fc291cmNlPUpPWUVVWCZhbXA7dXRtX21lZGl1bT1wZXRpdGlvbiZhbXA7dXRtX2NhbXBhaWduPTIwMTUwNS0xOS1sYW5jZW1lbnRfVkRU./AQ/sFK2

Mais pour le cas de la dent dévitalisée, je n’ai plus de doute. Introduire un organe mort (donc putrescible) dans le corps vivant provoque toujours à long terme des effets terribles sur la santé. Il aurait été préférable d’extraire plutôt cette dent et la remplacer par une prothèse amovible.

Cette affirmation est plus que dérangeante pour la dentisterie moderne qui a fait de la dévitalisation dentaire son grand progrès du XXème siècle. Un progrès d’ailleurs dans la même ligne que nombre d’autres progrès de la médecine moderne. Tout ce qui supprime au plus vite la douleur et le gène est une bonne chose, quelque que soit la façon dont on s’y prend.

Compte tenu de cette logique, la dent dévitalisée est effectivement un progrès médical. Mais pourtant quand on l’enlève, les malades guérissent plus que tout. Cet aspect est dérangeant, et toute une profession refuse de le reconnaître. Ce déni pourrait bien être en train de détruire notre civilisation. Nous sommes confrontés depuis des années à une explosion des maladies graves chroniques dont la dent dévitalisée pourrait bien être la première cause.

Ce drame sanitaire, ce n’est pas moi qui l’invente. Margaret Chan, la directrice de l’OMS l’a reconnu le 20 Avril 2011, lors d’une réunion préparatoire à l’assemblée générale de l’ONU où les chefs d’états ont exprimé que « le fardeau et la menace que les maladies non transmissibles représentent à l’échelle mondiale constituent l’un des principaux défis pour le développement du XXIème siècle ». Les mots exacts de Margaret Chan sont les suivants : « L’augmentation des maladies chroniques non transmissibles représente un énorme défi. Pour certains pays, il n’est pas exagéré de décrire la situation comme une catastrophe imminente pour la santé, pour la société et surtout pour les économies nationales ».

Malgré toutes nos recherches onéreuses et nos mesures de prévention, le taux de cancers et autres maladies graves ne cesse d’augmenter et de toucher des personnes de plus en plus jeunes. Nous allons droit à la catastrophe sanitaire. Le parlement européen en a toutefois conscience et a lancé un vaste programme de recherche sur les produits chimiques (REACH). Il pense qu’ils sont une cause essentielle de ce drame. Ce n’est pas faux certes mais gravement incomplet lorsqu’on oublie de considérer les dents dévitalisées.

Le nombre de malades est tellement important en France que le trou de la sécurité sociale est en train d’engloutir toute notre économie. Les dépenses de santé pourraient bien être aujourd’hui la première cause de notre crise économique compte tenu du fait que c'est le monde du travail qui prend en charge les dépenses de santé.

La situation sanitaire de notre pays ne cesse de s’aggraver sans que personne n’en comprenne vraiment les causes. Des efforts sont faits à tous les niveaux pour améliorer la santé publique mais elle se dégrade pourtant inéluctablement. Un domaine où on ne fait vraiment aucun effort est sur la dent dévitalisée.

Nos dentistes n’ont jamais autant dévitalisé de dents qu’actuellement. C’est encore plus flagrant en France, surtout depuis l’instauration du RMI qui a permis aux personnes plus pauvres d’avoir elles aussi leurs belles couronnes sur dents dévitalisées. C’est encore plus vrai depuis le début des années 2000, avec les bons remboursements des ancrages intra-canalaires (inlays core et screw post) qui sont toujours sur dents dévitalisées. Pour garder les dents vivantes, il est souvent nécessaire de passer par des étapes non remboursées qu’il est interdit de facturer, soi-disant pour protéger les patients d’abus tarifaires.

Ces mesures perverses découragent encore plus les dentistes de conserver vivantes les dents cariées. C’est d’autant plus vrai qu’ils ne sont souvent pas informés des conséquences terribles sur la santé de la dent dévitalisée. Les enseignants dentistes ne les enseignent en effet pas dans les universités. Aucune corporation en France n’a malheureusement un intérêt financier quelconque à ce que tout cela soit connu. Ce pourrait bien être pourtant la première cause de nos maladies actuelles.

L’analyse de pays dont une partie seulement de la population a accès à la dévitalisation dentaire pourrait facilement démontrer que cette information est aujourd’hui la clef de la santé de millions de malades en France.

Un ingénieur marocain m’a expliqué qu’environ 20% de la population du Maroc a un équivalent de la sécurité sociale et peut donc se faire dévitaliser les dents trop cariées. Ce sont les plus riches en général. Les autres se les font arracher sur la place du marché. Et comme par hasard m’a-t-il témoigné, tous ces riches au Maroc ont mal au dos et sont très souvent malades tandis que les pauvres sont eux forts et en pleine forme. Eh oui c’est le paradoxe marocain. Au Maroc, seuls les riches peuvent avoir des dents dévitalisées qui les empoisonnent.

En Europe nous avons le cas de la Sardaigne qui n’avait quasiment pas de dentistes encore récemment, à cause d’un système universitaire italien particulier. Il avait créé la pénurie de dentistes en Italie. Cette pénurie concernait particulièrement les régions éloignées des grandes villes comme la Sardaigne, rurale et insulaire. Les médecins généralistes s’y occupaient des dents comme ils s’en occupaient jadis en France dans les campagnes. Ils les arrachaient quand elles étaient trop cariées. La Sardaigne est aujourd’hui la région d’Europe où il y a le plus de centenaires.

Ces éléments me font dire que les dents dévitalisées pourraient bien être la première cause de mortalité aujourd’hui dans la civilisation moderne. Les enlever à ceux qui en possèdent pourrait bien être aujourd’hui, la première action que devrait faire la médecine moderne pour soigner les malades. Mais quasiment personne n’applique cette connaissance en France tandis que les dentistes qui tentent de l’appliquer sont menacés par le Conseil de l’Ordre.

Ce dernier m’a interdit d’exercer pour cette raison depuis plus de dix ans. Je dois donc conduire mes patients chez des dentistes qui ont suffisamment d’ouverture d’esprit pour accepter que les gens aient le droit de se faire soigner comme ils l’entendent, dans la mesure où ce qu’ils veulent faire n’est pas absurde non plus. Ils ne le proposent toutefois pas à leurs patients pour ne pas avoir de problèmes.

La population n’est globalement pas très réceptive à cette solution mutilante en apparence. La dent dévitalisée est un piège terrible. L’idée de remplacer les dents dévitalisées par des prothèses amovibles, qui sont pourtant la meilleure façon de les remplacer, provoque généralement chez les gens de l’aversion. Quel dommage car lorsque les prothèses amovibles sont bien réalisées, elles sont esthétiques et fonctionnelles et leurs inconvénients sont négligeables par rapport à la perte de santé occasionnée par les dents dévitalisées. Alors un peu de courage car qu’y a-t-il de plus précieux que sa santé ?

Même lorsqu’on retire les dents dévitalisées on n’enlève pas toujours tout le problème car les os restent souvent empoisonnés. L’idée m’est venue un jour d’injecter un produit issu de la technologie quantique, de la poudre de Silice de Plocher. La silice est un précurseur du calcium en transmutation à basse énergie en milieu organique. C’est donc idéal car le calcium est le constituant majoritaire des os.

Comme je ne suis pas fan de l’idée de faire souffrir des animaux non consentant par l’expérimentation animale, j’ai essayé sur le seul animal dont j’étais vraiment sûr du consentement c’est à dire moi-même. C’est ainsi qu’après une dizaine de piqûres sur les sites d’extraction de mes dents dévitalisées, toutes mes douleurs de dos ont disparues et ma santé s’est grandement améliorée. J’ai alors commencé à faire ces piqûres sur mes patients qui n’avaient plus de dents dévitalisées mais qui continuaient à avoir des problèmes de santé. Les guérisons étaient si étonnantes que j’ai quasiment arrêté d’ouvrir les cavités osseuses pour les cureter, sauf si vraiment il persistait un corps étranger (par exemple un reste de pâte endodontique ou un reste de racine dentaire), auquel cas il faut ouvrir et l’enlever au préalable, c’est logique.

Tout ce que je vous ai raconté, ne sont pas que des mots. N’oubliez pas qu’il y a des témoignages de personnes qui ont fait eux même cette démarche courageuse d’enlever leurs dents dévitalisées ou de faire cette piqûre. Ceux de mon blog ont gentiment accepté que vous leur téléphoniez. Vous pourrez aussi les rencontrer si vous le voulez. Il serait temps que des journalistes s’intéressent à eux. Il y a bien sûr une centaine de témoignages vidéo mis sur le site www.sante-dents.com. Ces personnes sont la preuve vivante de l’importance de tout ce qui est écrit ici. Et pour bien vous montrer encore l’importance de la fameuse piqûre, voici un second témoignage assez percutant.

J’ai 27 ans et j’avais des migraines très importantes depuis l’âge de vingt ans. Ces migraines sont devenues de plus en plus régulières jusqu’à devenir quotidiennes depuis un an, depuis la pose d’un implant contraceptif. Elles duraient jusqu’à ce que je puisse m’endormir et parfois débutaient dès le réveil. Lorsque j’avais mes migraines je ne pouvais rien faire, ni regarder la télé, ni écouter de la musique. Le moindre bruit et la moindre lumière me faisait mal. Les douleurs étaient au niveau de la tempe, la gauche le plus souvent. Dernièrement étaient arrivés des pics de douleurs si douloureux que j’en pleurai et de façon étonnante, mes larmes calmaient le pic de douleur. Je m’étais aperçu que le jeun, le soleil, la prise d’agrumes et la cigarette augmentaient les douleurs terriblement. J’ai pris toutes sortes de médicaments : ibuprofène, protalgine, dafalgan, dafalgan codéiné, biprofénid, migralgine, du néocodion, du zomigoro, prescrits par une dizaine de différents médecins. Rien ne marchait et cela me mettait même dans un état de loque vivante. J’ai aussi essayé des médicaments naturels : l’huile essentielle de menthe poivrée, baume du tigre notamment, rien n’y faisait. J’ai essayé différents régimes : sans gluten, sans viande, sans café ni théine, sans lactose, sans agrumes, sans chocolat. Les migraines étaient toujours là. Même en ayant une vie très saine, j’avais toujours mes migraines. Lorsque j’ai expliqué mon cas au Dr Darmon il m’a demandé tout d’abord si j’avais des dents dévitalisées, mais je n’en avais pas. Alors, il a pris mon pouls et a passé sa main devant mon visage (NLDR : test du RAC de Nogier) puis m’a demandé ce qu’il en était de mes dents de sagesse. Je les avais faites toutes ôter sous anesthésie générale vers l’âge de 16 ans. Il constata un problème sur l’une d’elle, en haut à gauche et me dit qu’il faudrait faire une piqûre à l’emplacement de la dent extraite. Après la première piqûre, j’ai ressenti un bienfait pendant toute une semaine puis les migraines sont revenues. Après la seconde piqûre, les migraines ont disparu pendant six mois puis avec la déshydratation et la chaleur de l’été, des douleurs sont revenues comme des pulsations électriques. Après la troisième piqure, les douleurs ont quasiment disparues. Il faut toutefois que je sois vigilante à ne pas boire trop d’alcool car je reste à l’évidence fragile par ces années de souffrance. J’ai pris rendez-vous pour faire retirer mon implant également car c’est très mauvais pour le corps. Depuis que je suis végétarienne, je me suis aperçue que je n’étais plus allergique aux chats et je n’ai plus envie de fumer.

Candide D. Tel 06 28 22 62 23 email : candiced12@hotmail.com

Elle avait du faire une petite infection locale après l’extraction (alvéolite) mais avec les antalgiques et les antibiotiques, c’est passé inaperçu. Encore un témoignage fort instructif sur cette piqure qui je ne peux vous le cacher fait très mal. Mais cette patiente a bien eu le courage de souffrir pour guérir. Si je pouvais donner une image de cette douleur que j’ai souvent moi-même vécue, on a l’impression lors de l’injection, d’introduire un vérin dans l’os qui l’écarte pour le faire exploser. J’ai rarement connu de douleur plus importante que cette douleur. Si on injecte très doucement, on diminue fortement la douleur toutefois, je ne voudrais pas non plus vous faire trop peur.

Il y a pourtant dans cette douleur un enseignement fort intéressant. Comprenons que la douleur est non seulement un mécanisme naturel d’alerte mais aussi un mécanisme naturel de guérison. Si on appuie sur les points douloureux du dos, ça fait du bien ensuite. Pourtant on a augmenté passagèrement la douleur, ce qui montre bien que la douleur a une action thérapeutique.

Notre médecine pense avoir fait d’immenses progrès dans le domaine de la douleur avec ses antalgiques et anti-inflammatoires. Mais en agissant ainsi, elle pourrait bien préparer le terrain aux maladies graves car cette suppression de douleur ne se fait pas en soignant véritablement la cause mais généralement en inhibant les enzymes qui fabriquent la douleur.

Inhiber signifie bloquer le fonctionnement de cellules qui fabriquent des enzymes donc empoisonner l’organisme en fait. Nos médicaments antalgiques détruisent des fonctions de l’organisme qui permettent de fabriquer la douleur qui avait un rôle thérapeutique. Cette piqure fait exactement le contraire. Elle recrée une douleur, et une inflammation de telle sorte que la zone osseuse malade guérisse enfin et débloque l’énergie pour soigner ensuite une zone malade à distance de la bouche. On prouve ainsi en quelque sorte que la douleur guérit, tandis que l’enlever n’importe comment rend malade, comme on le fit d’ailleurs en dévitalisant les dents.

Il m’est arrivé d’avoir parfois de grandes douleurs que je n’arrivais pas à faire cesser par mes méthodes naturelles. J’ai notamment eu un pied broyé avec cinq fractures. On m’a dit de prendre des antalgiques mais je me suis bien gardé de le faire. Je savais que cette douleur contribuait à me soigner et que sinon je risquais carrément l’amputation. Le simple fait de le savoir m’aidait à supporter ma douleur, c’est pourquoi il était important que vous aussi vous le sachiez.

Ne tombons pas toutefois dans l’excès inverse de penser que tout ce qui fait mal fait du bien. Parfois, des douleurs signalent aussi un problème qu’il faut savoir intercepter. Tout ce qui supprime la douleur par des méthodes naturelles est une bonne chose aussi évidemment.

Toute cette histoire est un peu incroyable. Non seulement je remets en cause les soi-disant progrès de la médecine en matière de douleur, je vous explique aussi que la première cause des maladies, sont très probablement les dents dévitalisées et que la première solution pour guérir est de les enlever. Et en plus, comme si cela ne suffisait pas, je prétends que j‘ai découvert un traitement extraordinaire. C’est une piqûre qui pourrait d’ailleurs être apprise assez facilement et utilisée par tous les professionnels de santé. Elle permet de guérir mieux que tout, les bouts d’os toxiques des mâchoires et donc les maladies qu’ils provoquent. Ces bouts d’os toxiques pourraient bien être aussi la plus grande cause de maladies après les dents dévitalisées.

Tout ça est un message crucial pour la santé publique et particulièrement de notre pays qui est très probablement le plus concerné d’Europe par le problème dent dévitalisée grâce à notre super système de remboursement des couronnes sur dents dévitalisées. En France c’est une évidence pour moi, quasiment tous les dentistes dévitalisent bien plus de dents qu’il ne le faudrait. J’ai eu au téléphone le représentant national de la Biodentine, un produit qui permet bien souvent de garder les dents vivantes quand il faudrait sinon les dévitaliser. Il m’a informé que seulement 5% des dentistes français en ont commandé. Cela revient à dire que 95% des dentistes français n’ont donc même pas le produit idéal dans leur cabinet dentaire pour garder les dents vivantes.

Mais comment leur en vouloir, l’acte de poser un pansement provisoire prend une séance qui ne peut pas être facturée et encore moins remboursée par la sécurité sociale. Or, pour garder vivantes, les dents très cariées, il faut bien souvent poser un pansement provisoire au goût de clou de girofle ou à la biodentine. De même, extraire les dents dévitalisées n’est vraiment pas très rentable. Une fois, j’ai été licencié d’un centre de soins mutualiste parce que je ne couronnais pas assez de dents dévitalisées. La raison officielle était bien sûr que je ne faisais pas assez de chiffre d’affaire. Dans un centre mutualiste précédent, lorsque je n’étais pas au courant que les dents dévitalisées empoisonnaient la santé, je faisais une fois et demi le chiffre d’affaire de mes collègues, tout en faisant le maximum pour garder les dents vivantes. C’était juste une question de méthodologie. J’avais un peu optimisé l’enseignement universitaire. Mais le simple fait de vouloir les enlever pour redonner la santé au lieu de les couronner, faisait terriblement chuter mon chiffre d’affaire. Quand j’en ai expliqué les raisons au directeur de la mutuelle de Cannes, ça ne l’a pas du tout intéressé.

Certains abusent vraiment voir http://www.nicematin.com/nice/trente-mois-de-prison-pour-le-dentiste-vereux-qui-devitalisait-des-dents-saines-a-nice.2251195.html si vous voulez rire un peu, si on peut dire. A cause de ce dentiste, des centaines de personnes vont avoir des cancers et autres maladies graves qu’ils n’auraient pas eus sinon.

Le drame actuel est que quasiment personne n’est au courant en France de ce sujet. Alors je me suis interrogé encore et encore sur les raisons du manque d’intérêt de la population pour ce qui plus que tout l’empoisonne et surtout comment arriver à l’intéresser. J’ai prié et médité longuement pour essayer de trouver une solution et des réponses sont arrivées progressivement dans mon esprit. La clef pour que l’opinion publique s’intéresse vraiment un jour à ce problème était de m’intéresser aussi à d’autres sujets, plus spirituels pourrait-on dire, comme l’Islam par exemple. Mais nous allons tout d’abord nous intéresser un peu au texte de l’Apocalypse qui pour rappel signifie en grec Révélation. Je pense que ça devrait aussi vous intéresser.

Notre époque actuelle est une époque particulière. L’humanité a certes vécu dans le passé de nombreuses autres périodes dangereuses pour la vie mais celle-ci est quand même particulière. Actuellement, la vie pourrait carrément disparaitre de la surface de la Terre, ce qui na jamais été possible auparavant. Jadis, les êtres humains avaient beau connaitre des famines, des épidémies et des guerres, la vie ne pouvait disparaitre. Mais aujourd’hui, cela peut arriver, non pas à cause du réchauffement climatique comme certains le croient un peu trop, mais parce que nous avons découvert cette technologie très particulière qui est le nucléaire.

Le nucléaire représente un danger que l’humanité n’a jamais connu auparavant. Sans même parler des bombes atomiques, les déchets radioactifs produits par les centrales nucléaires pourraient assez facilement détruire toute vie sur Terre, s’ils se répandaient dans l’environnement. Bien fou serait celui qui pourrait affirmer que nous pourrons stocker de façon sécuritaire ces déchets pendant très longtemps sans qu’ils contaminent l’environnement.

Pour vous donner un seul chiffre, chaque année une centrale nucléaire produit en moyenne 200 kg de Plutonium et autres déchets, dont la durée de toxicité se mesure pour la plupart en milliers d’années. Cette quantité de Plutonium pourrait théoriquement tuer environ 4 milliards d’êtres humains étant donné qu’on pense qu’il en faut seulement 50 millièmes de milligrammes pour tuer un être humain. Or, il existe sur notre planète 440 centrales nucléaires, et seulement 7 milliards d’êtres humains. Il n’est pas nécessaire d’être un grand mathématicien pour comprendre que l’hypothèse que le nucléaire puisse détruire toute vie sur Terre est loin d’être absurde.

Un accident nucléaire est immensément lourd de conséquences. Le deuxième sarcophage de la centrale nucléaire de Tchernobyl nécessite une dépense de deux milliards de dollars. Le premier sarcophage a duré une vingtaine d’années et il faudra sécuriser le site pendant des millénaires. Et ne parlons même pas de l’accident de Fukushima qui n’est toujours pas résolu et ne le sera peut-être jamais.

Le problème est que même si le nucléaire est évidemment une folie, force est de constater que nous n’en tenons pas suffisamment compte puisqu’on continue à exploiter l’énergie nucléaire. Une raison importante est que le nucléaire est très pratique pour faire de l’électricité. C’est un peu comme la dévitalisation dentaire qui est très pratique pour conserver les dents très cariées.

Mais le nucléaire est la grande illusion scientifique de notre époque. Cette technologie semble être un immense progrès permettant d’avoir une énergie abondante et propre alors qu’elle est en fait une immense folie. Comme des apprentis sorciers, nous continuons alors à produire des déchets radioactifs en pensant maitriser parfaitement les risques éventuels de cette technologie. Mais la technologie nucléaire pourrait bien aussi être fatale à l’humanité.

Il n’est pas difficile d’imaginer que s’il existe une intelligence créatrice de la vie sur Terre, un Dieu, que ce dernier ait prévu que l’humanité finirait bien par découvrir l’énergie nucléaire. Il est logique de penser qu’il l’aurait aussi avertie du danger. Mais Dieu, personne ne m’a jamais donné d’explication qui me convienne vraiment. Alors j’ai cherché et j’ai demandé avec insistance dans mes prières une explication logique. Un jour j’ai eu l’impression d’avoir compris et à partir de ce jour là, va savoir pourquoi, sont arrivées dans mes pensées nombre d’informations qui elles aussi avaient une grande logique.

Je vous ai écrit au texte précédent une nouvelle théorie de l’origine de la vie où j’explique que Dieu est une civilisation extraterrestre aux corps particulièrement lumineux. Mais cette civilisation extraterrestre possède de tels pouvoirs, qu’elle ressemble à vrai dire plus à l’idée que les religions se font de Dieu, qu’à celle que donnent les films de science fiction. Cette civilisation extraterrestre a notamment le pouvoir de lire dans nos pensées. J’espère que cette explication plaira un peu plus aux esprits logiques qui pourront alors plus facilement abandonner leur théorie de l’évolution darwinienne.

Pour ne pas nuire à notre évolution, cette civilisation extraterrestre ne veut pas intervenir trop directement pour nous prouver son existence, ni pour nous faire comprendre certaines vérités que nous devons en quelque sorte comprendre tous seuls. Une façon dont elle aurait pu nous avertir à l’avance d’une catastrophe nucléaire pour pouvoir l’éviter, pourrait bien être le dernier livre de la Bible, le livre de l’Apocalypse comme je vais vous l’expliquer maintenant. Évidemment tout cela devrait être mis au conditionnel, car ce ne sont que des théories. Mais pour diverses raisons, je vais pourtant souvent écrire à l’indicatif car c’est aujourd’hui ma croyance.

Le livre de l’Apocalypse a été écrit par un homme à qui fut jadis projeté un film d’anticipation codé en quelque sorte. Il utilise des images qu’il faut savoir décoder en y voyant des analogies, un peu comme l’étaient les paraboles de Jésus. Ces images avaient pour objectif de traverser les siècles en interpellant la curiosité des hommes et être comprises à l’époque de l’Apocalypse qui pourrait bien être notre époque. Il ne fallait pas que ces images soient trop compliquées à comprendre, ce n’était pas le but. Le but était tout d’abord de faire identifier la période de l’Apocalypse quand elle arriverait.

Ce livre énigmatique parle entre autre de quatre cavaliers qui vont semer la mort sur leur passage. A l’époque, seuls les nobles avaient le droit de monter à cheval. On peut logiquement poser l’hypothèse que ces quatre cavaliers représentent donc quatre nobles pans de notre société actuelle. L’un des quatre cavaliers est sur un cheval blanc. Que vous évoque donc la couleur blanche à l’époque de la science ? Le blanc est la couleur qu’à adoptée la médecine qui a découvert les germes et la stérilisation car le blanc est la couleur qui est la plus associée à l’image de propreté que le monde médical doit donner. On parle d’ailleurs des médecins comme des blouses blanches.

Le cavalier sur le cheval blanc pourrait donc bien représenter la médecine moderne. Ce cavalier possède une arme et l’explication pourrait bien être que notre médecine moderne a fait le choix de combattre la maladie plutôt que d’aider l’organisme à se renforcer et s’auto-guérir comme les médecines naturelles le proposent en général. Il s’agit donc de tuer les microbes, les cellules cancéreuses, d’inhiber les enzymes qui provoquent des symptômes de douleur ou d’allergie par exemple.

L’arme de ce cavalier est plus précisément un arc car la façon la plus sophistiquée de soigner aujourd’hui notre maladie moderne la plus fréquente qui est le cancer est d’envoyer dans les tumeurs cancéreuses des rayons ionisants, un peu comme un arc enverrait des flèches. Ce cavalier possède une couronne peut-être parce que nos médecins et nos dentistes sont considérés aujourd’hui comme des rois. Ils sauvent des vies et suppriment plus que tous des souffrances, tout cela gratuitement en plus grâce aux systèmes de remboursements qui en font généralement les plus riches de la société.

Mais pourquoi donc la médecine moderne serait-elle représentée par un des quatre cavaliers de l’Apocalypse alors que ces cavaliers sont considérés comme de véritables fléaux ? Un jour on pourrait bien s’apercevoir que notre médecine moderne ne fait globalement pas que du bien. Mais tout ça est très subtil à voir et très peu de personnes en ont conscience. Je vous le démontre déjà un peu avec la dévitalisation dentaire qui est la plus grande illusion médicale actuelle. Elle fait croire qu’elle permet de conserver des dents alors qu’en réalité elle introduit dans l’organisme des cadavres de dents qui l’empoisonnent. On pourrait parler de bien d’autres illusions médicales qu’entretient le cavalier sur le cheval blanc.

Mais c’est vrai, certains médicaments sauvent aussi des vies. La médecine de la traumatologie et des urgences est à l’évidence un réel progrès. La chirurgie moderne nous présente parfois aussi des avancées technologiques impressionnantes même si toutefois des médecins ont remarqué qu’en enlevant les dents dévitalisées et en faisant quelques traitements naturels, on évitait aux patients la plupart des opérations chirurgicales qui leur étaient prévues. La médecine moderne permet de sauver de nombreuses vies, c’est évident.

Néanmoins tous ses progrès pourraient bien occulter qu’elle détruit peut-être globalement plus de vies encore qu’elle n’en sauve. La médecine moderne pourrait bien être la première cause de l’épidémie de maladies graves et chroniques que nous connaissons aujourd’hui notamment à cause des effets secondaires de ses traitements chimiques. C’est en tous cas ce que pensent certaines personnes dans le domaine de la naturopathie et des médecines naturelles. Et parmi toutes les erreurs de la médecine moderne, la dévitalisation dentaire pourrait bien être la pire de toutes, même si je suis un des seuls à le penser en France. Mais je ne fais pas que le penser comme vous le voyez avec les témoignages que je produis.

L’hypothèse que le cavalier sur le cheval blanc représenterait la médecine moderne est donc assez logique vous en conviendrez. Le simple fait d’en prendre conscience et de stopper nombre de pratiques dangereuses médicales et dentaires pourrait bien être plus profitable aujourd’hui à la santé publique que toutes les recherches onéreuses que l’on effectue aujourd’hui pour trouver de nouveaux traitements.

Les médecins et les dentistes sont bien sûr tout à fait sincères, inutile de les blâmer. Les dentistes ont souvent eux mêmes des dents dévitalisées et les médecins se soignent et soignent leurs enfants avec les mêmes poisons qu’ils prescrivent à leurs patients en pensant leur faire du bien. On touche là un point essentiel qui est le manque de discernement.

L’enfer est pavé de bonnes intentions dit-on car le manque de discernement est probablement le plus grand danger de l’humanité. C’’est pourquoi les mondes célestes ont adopté une stratégie particulière vis-à-vis des humains. Ils jouent avec nous au Grand Jeu de la Vie où Dieu et Satan sont deux adversaires. Satan est une autre civilisation extraterrestre, qui fut jadis lumineuse elle aussi mais qui s’est éteinte. Elle n’est pas le mal comme on le croit souvent de façon simpliste. Son rôle est d’éprouver le discernement des êtres humains pour leur permettre de mieux évoluer, pour qu’ils comprennent leurs erreurs, comme celle que représente par exemple le cavalier sur le cheval blanc.

On parle aussi dans le livre de l’Apocalypse de trois autres cavaliers. Celui sur un cheval verdâtre, comme la couleur de la végétation, ressemble à la mort dit le texte. La mort est toujours représentée avec sa faux comme la faux qui coupe les blés. Ce cavalier est bien sûr l’agriculture moderne. Avec ses produits chimiques (pesticides etc.…), elle détruit notamment les insectes qui vivent dans le sol et qui permettent de le rendre fertile. Actuellement les terres ne produisent qu’à renfort d’engrais chimiques, des aliments végétaux qui sont en plus malades qui rendent aussi de plus en plus malades les êtres humains. On pourrait le dire aussi de toute l’industrie agro-alimentaire qui introduit des produits chimiques toxiques dans l’organisme et dénature les aliments. Mais le pire pourrait être à venir. Les terres pourraient bien ne quasiment plus rien produire bientôt entrainant ainsi des famines considérables.

Le cavalier avec son glaive sur le cheval rouge comme la couleur du sang qu’elles font couler, décrit les armées modernes car le glaive était jadis la principale arme des militaires romains. Les armées modernes tuent aujourd’hui plus de civils qu’elles n’en protègent avec leurs armes sophistiquées. Quant à celui sur le cheval noir, je vous laisse regarder dans le texte de l’Apocalypse quels sont ses attributs et deviner quel pan de notre société il représente. C’est un peu plus subtil que les autres mais pas si compliqué en fait et je donnerai des éléments de réponse au prochain texte. Voici toutefois un indice : « vroum vroum ».

La science moderne apporte certes nombre de bienfaits aujourd’hui, c’est évident. Mais la science moderne amène aussi des problèmes que l’on ne pouvait voir jadis et qui pourraient bien causer de nombreux morts très bientôt. C’est ce que veulent nous faire comprendre ces quatre cavaliers de l’Apocalypse.

On commence à s’intéresser un peu au cavalier sur le cheval vert dans les milieux de l’agriculture et l’alimentation biologique. Ces milieux sont souvent aussi intéressés par les médecines naturelles qui ont donc un peu pris conscience du cavalier sur le cheval blanc. Mais en France, ils n’ont pas vraiment conscience du problème de la dent dévitalisée qui est pourtant essentiel alors que nous sommes très probablement le pays du Monde où il y a le plus de dents dévitalisées par habitant. Pour le nucléaire, c’est un peu pareil. Nous sommes le pays du Monde le plus nucléarisé par habitant et trop peu de personnes sont conscientes du problème. Preuve en est, les faibles résultats des partis politiques vraiment antinucléaires aux dernières élections. A ce rythme là, on va à la catastrophe.

Cette situation d'extrême danger dans laquelle se retrouveraient les humains avait été anticipé par les mondes célestes qui ont bien vu dès le début comment étaient les humains. Ils sont malhonnêtes. Ils volent tout d’abord des objets issus de la technologie extraterrestre. Ce sont les fameux fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Certes pour les tenter, Satan leur a fait croire qu’ainsi ils deviendraient des dieux. Ils nient ensuite leur larcin, même à Dieu, comme si leur créateur n’allait pas s’en apercevoir. Non mais, il faut vraiment être bête pour penser tromper son propre créateur. C’est tout ça le fameux péché originel.

Certains humains sont d’une bêtise immense. Les plus bêtes obéissent même aux ordres les plus absurdes comme de tuer leur propre enfant, comme le fit Abraham. Cette attitude est parfois fièrement présentée comme une preuve d’obéissance à Dieu. Elle est en réalité la preuve d’une grande inconscience car on ne doit pas obéir aux ordres absurdes du ciel. Ils représentent en fait des tests de conscience pour les êtres humains. L’Islam pourrait d’ailleurs bien être aussi un gigantesque test de conscience fait sur l’humanité. En général quand on est bête, on est aussi méchant. Certains humains n’hésitent pas à tuer pour des broutilles comme on le voit avec l’histoire d’Abel et Caïn. Certains rejettent leur servante dans le désert avec un enfant en bas âge comme le fit la femme d’Abraham sans que ce dernier ne s’y oppose d’ailleurs. Certains s’arnaquent même entre frères en récupérant un droit d’aînesse pour un plat de lentille comme le firent les descendants d’Abraham.

Certains cumulent tous ces défauts. Ceux-là furent d’ailleurs élus pour recevoir la connaissance car c’est vraiment eux qui en avaient le plus besoin. Évidemment comme les humains en plus d’être bêtes et méchants sont susceptibles, on ne leur a pas dit de quel type d’élection il s’agissait. Ils l’auraient mal pris, c’est sûr. On leur a juste dit qu’ils étaient le peuple élu, ce qui a d’ailleurs été interprété aussi de travers. Ils ont cru alors qu’ils étaient une race supérieure, qu’il ne fallait pas se mélanger avec les autres pour ne pas en affecter la pureté. C’est grave de penser ainsi mais j’ai souvent constaté que certains le pensent encore.

Loi du karma oblige, ils furent alors confrontés un jour à une folie pire encore, compte tenu de la folle théorie de l’évolution darwinienne qui fait croire que les races inférieures doivent disparaitre. Le nazisme les considéra alors comme une race inférieure à éliminer. Certes le ciel aurait pu les sauver comme il les avait déjà sauvés jadis d’Egypte, car posséder la connaissance et en être les porteurs donne bien sûr quelques privilèges. Mais ceux qui n’avaient pas su sauver leur sauveur Jésus n’ont visiblement pas été sauvés. Le jeu de la vie a ses règles, elles sont dures certes mais c’est ainsi.

Les mondes célestes ont vu dès le début que les humains étaient menteurs, bêtes et méchants, ce qui poserait un grave problème lorsque ils découvriraient un jour la technologie nucléaire. J’imagine que c’est pour cette raison qu’ils n’ont pas eu droit à la vie éternelle dès le début. C’est ainsi que les humains durent connaitre la mort dès le début de leur implantation sur Terre, à la suite du péché originel. Il fut alors nécessaire d’installer le système des réincarnations et du karma.

Mais visiblement, ça ne suffisait pas encore à les faire évoluer. Ils ne comprenaient pas pourquoi ils avaient de la chance ou de la malchance. Ils ne faisaient pas le lien avec leurs bonnes ou mauvaises actions, même lorsque l’un d’eux (Bouddha) a fini par bien comprendre le système du karma et des réincarnations. Ils continuaient à rester très matérialistes ne comprenant pas que les actions désintéressées pour la vie ou pour Dieu, avaient plus de valeur que les actions rémunérées. Cette connaissance semblait trop subtile pour eux. Les mondes célestes avaient beau transmettre des connaissances aux humains à travers des prophètes, ils peinaient à évoluer.

Les mondes célestes décidèrent alors de faire un enfant avec une femme. Il aurait ainsi plus de pouvoirs pour mieux arriver à convaincre les humains de reprendre la bonne direction, pour ne pas aller à la catastrophe nucléaire un jour. Mais les humains étaient tellement bêtes et méchants qu’ils s’arrangèrent pour faire crucifier cet enfant céleste qui ne voulait pourtant que les faire évoluer.

Une religion s’en suivit, la religion catholique. Les humains l’utilisèrent pour torturer les gens avec sa sainte inquisition. Elle opprima ceux qui pensaient différemment d’elle, qu’elle qualifia d’hérétiques. Elle fit des guerres au nom de Jésus pour des raisons qu’il n’aurait jamais cautionné car il n’aurait cautionné aucune guerre puisque il enseignait d’aimer même ses ennemis.

La religion catholique a trahi dès le début le message de paix et d’amour de Jésus. Il était à l’évidence très délicat d’intervenir pour délivrer des enseignements aux êtres humains, ils comprennent tout de travers. Les mondes célestes furent alors assez embêtés. Ils savaient que lorsque l’humanité arriverait à l’époque de la science, les conséquences de la bêtise humaine deviendraient considérables comme on l’a vu avec les quatre cavaliers de l’Apocalypse.

Mais là où ça devient carrément très grave au point de détruire la vie sur Terre est quand arrive la technologie nucléaire. Des accidents nucléaires surviennent inévitablement un jour ou l’autre. Les gouvernements devant gérer une population de plus en plus malade ne peuvent y faire face. C’est ainsi que la planète devient invivable et que l’humanité disparait comme toute vie animale quasiment.

Ce scénario catastrophe s’est déjà produit. Les mondes célestes mettent alors sur Terre des dinosaures faute de mieux car ces gros animaux peuvent vivre dans la radioactivité. Preuve en est que leurs ossements émettent encore aujourd’hui de la radioactivité, ça s’est assez connu. Certains paléontologues ont aussi retrouvé des traces d’une civilisation assez avancée sous les couches géologiques des dinosaures, voir : « histoire secrète de l’espèce humaine » de Michael Cremo et Richard Thompson aux éditions du Rocher. Encore une information qui a été cachée par les scientifiques car bien sûr celle-ci remettait trop en question la théorie de l’évolution. Cette théorie arrangeait bien les scientifiques pour clouer le bec aux religieux qui les avaient tellement embêtés jadis. Alors ma foi, un petit mensonge, ce n’était pas si grave ont-ils du se dire….

Même la biologie moderne infirme cette théorie avec la découverte d’enzymes réparatrices de l’ADN dans les organismes évolués (eucaryotes) qui s’opposent aux mutations pourtant nécessaire dans la théorie de l’évolution. Les mathématiques la rendent si improbable qu’elle en est en fait impossible, comme l’a démontrée jadis un grand mathématicien français, le professeur Schutzenberger de l’académie des sciences. Plusieurs sciences contredisent donc aujourd’hui cette théorie absurde.

Mais on continue pourtant encore à la présenter comme une théorie plausible car l’humain est avant tout orgueilleux. Il refuse de reconnaitre ses erreurs. Il refuse aussi de remettre en question ses croyances même quand des faits viennent les infirmer et même quand on lui en présente de plus logiques.

Bref, pour éviter cette catastrophe nucléaire annoncée, les mondes célestes prévoient alors en dernier ressort, une solution choc pour obliger les abrutis que nous sommes à se sauver malgré eux. Elle est un peu douloureuse certes, mais que voulez-vous, c’est nécessaire quand on a fait erreurs sur erreurs. C’est un peu comme ma piqure qui est nécessaire quand on a accumulé les erreurs alimentaires, médicales puis dentaires. Cette solution est une religion particulière, c’est l’Islam aussi incroyable que cela puisse être même si cette religion est un vrai poison idéologique qui nuit d'abord et avant tout aux musulmans eux-mêmes même si cette nuisance est amenée à s'étendre aux autres.

Mais c’est justement parce qu’elle est un véritable poison idéologique que cette religion va nous obliger à nous pencher sur des sujets essentiels qui n’intéressent plus vraiment aujourd’hui notre civilisation très matérialiste, comme Dieu et le sens de la vie par exemple. Et c’est ainsi que nous allons, grâce à l’Islam, être contraint d’évoluer et donc de nous sauver. Nous remercierons alors les musulmans d'avoir joué ce rôle difficile. Mais nous verrons tout cela au texte suivant.

Fin

Bruno Darmon Dr en chirurgie dentaire drbrunodarmon@yahoo.fr

Classé dans : Articles

Mots clés : aucun

Commentaires

paris serrure #1

17 décembre 2015, 22:12

C'est vraiment pas rassurant tout ça !

Voir aussi #2

11 février 2017, 15:46

Merci pour ces informations.

Plus d'informations #3

11 février 2017, 15:47

Bravo, beau travail !

Blog mode femme #4

12 février 2017, 09:45

Site très sympa !

osmose inverse #5

21 août 2017, 04:33

Article très intéressant qui pousse à la réflexion.

Musulmane #6

01 novembre 2017, 14:50

Je vous invite à lire le Saint Coran pour comprendre l'Islam dans sa réalité et non à travers les comportements d'extrémistes qui existent dans toutes les religions. cela est un sujet intéressant à méditer plus que le problème des dents dévitalisées se rapportant à notre vie terrestre qui ne dure que des dizaines d'années comme espérance de vie à la naissance, en comparaison avec l'éternité de l'au-delà.
Je ne comprends pas le lien entre le problème nucléaire et l'Islam que vous considérez comme poison idéologique! Alors que l'Islam existe sur terre depuis plus de 14 siècles et qu'il constitue une continuité des instructions divines envoyées à l'humanité comme le christianisme et le judaïsme! En tant que chercheur honnête que vous êtes, il vous est recommandé de revoir votre jugement injuste envers une religion extraordinaire qu'est l'Islam.

Leonardo #7

07 novembre 2017, 19:48

En Inde après le bouddha les musulmants on violés et tués des 100 000 de milliers de nones et moines et détruits des monastères partout où on laissent les musulmants envahirent les pays ils détruisent tout et acceptent que leur religion qui à été fabriqué grâce aux juifs qui se servent d'eux pour détruire les autres religions .Cqfd.

Vanessa #8

16 novembre 2017, 21:15

Un très bon article

Fil Rss des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la première lettre du mot wabuhb