Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

Si aujourd’hui, tant de personnes sont malades à cause de leurs dents dévitalisées, c’est parce que les scientifiques ont laissé aux dentistes la responsabilité entière de ce sujet. Plus généralement, chacun de nous a fait confiance à une profession, sans adopter par nous même une démarche scientifique.
C’est pourquoi, nous vous disons ici même, et pour tout ce qui est écrit sur ce site, ne nous croyez pas, vérifiez par vous même. Bref, soyez scientifique.

Afin de pouvoir facilement apporter des arguments extractionistes des dents dévitalisées à votre dentiste qui ne manquera pas de vous dire que ses traitements de dévitalisation à lui, sont sans risques , et qu’il n’y a donc aucune raison qu’il vous enlève vos bonnes dents dévitalisées, nous vous avons déjà indiqué quoi faire dans le chapitre SYNTHESE. Rien ne peut toutefois le contraindre à faire ce qu’il ne veut pas.

Maintenant nous allons vous expliquer comment avoir une démarche scientifique vis à vis des publications internationales sur le sujet. Une démarche rendue très simple grâce à internet. Jadis, nous, scientifiques qui voulions obtenir certaines informations scientifiques devions nous déplacer dans les bibliothèques universitaires, commander des articles et des publications après moult recherches longues et fastidieuses.

Aujourd’hui, des instituts de recherche ont mis en ligne, des publications des chercheurs du monde entier. Certes l’anglais est la langue la plus utilisée en science, mais aujourd’hui il existe des programmes de traduction automatique assez facile à se procurer si on ne parle pas bien anglais.

Toutefois il vous faut connaître quelques termes du jargon dentaire en anglais et en français.

Une dent dévitalisée se dit couramment « root canal » qui est en fait l’abréviation de « root canal treated tooth ».

Une infection de la dent dévitalisée, qui commence généralement par l’extrémité de la racine se dit « apical periodontitis ». On peut aussi trouver « endodontic infection », ce qui signifie une infection venue de l’intérieur de la dent dévitalisée, ce qui est un peu moins précis sur le lieu de développement de l’infection mais qui est à peu près la même chose.

A ne pas confondre avec une infection parodontale, donc due au tartre qui sera une parodontitis ou periodontic infection.

Une dent dévitalisée qui aura une infection mais qui sera apparemment saine selon tous les critères actuels de la dentisterie aura une: « asymptomatic apical periodontitis ». Asymptomatic signifiant sans symptômes. C’est à dire sans douleur, rougeur, abcès et signe radiologique. Bref, les signes classiques de l’infection.

Avec juste ces quelques notions simples et même sans être dentiste, ni scientifique, vous pouvez comprendre beaucoup de choses.

Il existe une banque de données scientifiques américaines MedLine répertoriée, par l’Inserm, qui est le grand organisme de l’Etat Français de la recherche médicale. On peut y accéder par l’adresse suivante :http://www.ncbi.nlm.nih.gov

Il faut ensuite sélectionner dans la rubrique « Search » en haut à gauche de la page, la sélection Pubmed qui signifie les publications médicales.

Ensuite après « for » juste après sur la droite en haut de la page, il faut inscrire : « root canal and focal infection » c’est à dire dent dévitalisée et infection focale.

Et voilà vous devenez alors l’égal d’un scientifique qui pourrait accéder aux meilleures publications scientifiques sur le problème des dents dévitalisées. Incroyable non, la science à portée de clics sur votre ordinateur chez vous.

En faisant ce qui est indiqué, vous allez alors tomber sur plus d’une centaine de publications scientifiques. Vous en verrez certaines qui ne sont pas pour enlever les dents dévitalisées, certes. Nous ne prétendons pas que sur le sujet il y ait unanimité mondiale, c’est vrai. Mais nous affirmons qu’au niveau mondial, le sujet fait polémique et que les deux attitudes, celle de conserver les dents dévitalisées et celle de les extraire toutes, même si apparemment, elles ne présentent aucune infection, sont deux attitudes qui sont scientifiquement défendables toutes les deux.

Voici quelques publications intéressantes toutefois pour accréditer le fait de faire enlever toutes les dents dévitalisées.

Les publications scientifiques sont classées par date dans l’ordre de la plus récente à la plus ancienne. C’est logique car ce qui est le plus récent a toujours le plus de valeur, dans la logique scientifique.

A l’heure où nous écrivons ce texte, la publication la plus récente est de Novembre 2005. Elle explique qu’une infection de la dent dévitalisée peut être radiologiquement indétectable et qu’elle constitue un mécanisme de défense en vue d’empêcher la diffusion des bactéries au reste de l’organisme. Diffusion qui se réalise d’ailleurs lorsque la santé de l’hôte est moins bonne. Les dents dévitalisées peuvent alors affecter la santé générale avec le temps.

Regardez aussi une publication de Juillet (Jul en anglais) 1998. Elle explique que 26 patients possédant des dents dévitalisées asymptomatiques donc apparemment saines selon les critères de la dentisterie actuelle, ont été analysées avec des techniques modernes d’investigations scientifiques. Il a été retrouvé dans toutes les dents dévitalisées étudiées, des bactéries anaérobies (les plus dangereuses généralement car elles se développent profondément dans l’organisme sans avoir besoin d’oxygène). Bactéries qui furent d’ailleurs retrouvées dans 31 à 54% des cas dans le sang.

On voit ici que toutes les dents dévitalisées lorsqu’elles sont correctement analysées sont des niches de bactéries toxiques mais que cela ne peut se voir par le dentiste puisque pour lui en général, c’est ce qui est actuellement enseigné en Université, seules les dents dévitalisées qui font mal ou présentent une image d’infection à la radiologie, sont infectées.

Effectivement on pourrait aussi dire que dans 48 à 69 % des cas, dans cette expérience, les bactéries ne se détectent pas dans le sang, ce qui ne veut d’ailleurs pas dire qu’elles n’y sont pas car elles sont peu être en trop faible quantité pour être détectées. Cette observation est en plus à mettre en parallèle avec deux autres informations.

La première sera trouvée sur internet en allant voir les travaux du grand biochimiste Boyd Haley, en tapant boyd haley root canal sur le moteur de recherche google par exemple. Le premier texte est un témoignage qui cite un article du Dr Meinig qui raconte une expérience édifiante. Une dent dévitalisée est broyée et mise en solution dans de l’eau. Par un système de filtration un filtre Bekefeld, on sépare l’eau des bactéries. Cette eau est injectée à un lapin qui tombe malade et meurt en cinq jours.

La deuxième information sera aussi trouvée sur internet sur le site de l’éminent docteur Issels, à issels.com
Elle a d’ailleurs été traduite dans ce site par le Dr Bruno Darmon au chapitre TEXTES, sur le Dr Issels. Elle rapporte une expérience faite sur une dent dévitalisée traitée. On introduit dans le dent de l’iode radioactif et on retrouve cet iode radioactif dans la tyroïde un peu plus tard. Cela prouve que l’iode est sorti de la dent dévitalisée, même sans passer par les canaux dentaires du bout de la racine.

Ces deux dernières informations montrent par conséquent que toutes les dents dévitalisées peuvent libérer dans le sang des toxines, même lorsqu’on ne retrouve pas de bactéries dans le sang en provenance des dites dents dévitalisées.

Voici enfin une publication suisse aussi assez intéressante.
Celle de Fev. 75.
Elle parle des résections apicales. C’est une technique dentaire qui consiste à sectionner le bout de la racine de la dent. Le bout de la racine est l’endroit où l’infection de la dent dévitalisée commence généralement, sauf si elle présente un problème de tartre, bien sûr, mais que les dents vivantes peuvent aussi présenter. Certains dentistes disent qu’eux, avec cette technique, ils peuvent éviter d’extraire les dents dévitalisées tout en éliminant le problème focal qui est surtout la conséquence selon eux de l’extrémité de la racine.

Or voici ce que nous dit cette publication scientifique.
Elle dit que dans le cas de maladie focale, la résection apicale (de la dent dévitalisée sous entendue) n’est pas la bonne solution pour se débarrasser du foyer infectieux et que la solution doit être plus radicale. Cela sous entend bien sûr lorsqu’on lit le texte de Issels ou de Meinig, l’extraction de la dent dévitalisée au minimum associée de préférence à l’élimination de l’os qui se trouve autour de la dent et qui est aussi lui même imprégné de toxines et de bactéries.

Avec juste ces trois publications, vous aurez déjà un aperçu des publications scientifiques qui aboutissent à justifier que scientifiquement parlant, vous avez le droit de demander à ce que toutes vos dents dévitalisées vous soient enlevées.

Mais amusez vous encore à regarder d’autres publications scientifiques et vous trouverez sans aucun doute, des choses très intéressantes, même si de nombreuses n'ont pas de résumé disponible ? Un travail un peu équivalent est réalisé sur ce site. Ces publications scientifiques feront de vous quelqu’un à qui il sera ensuite difficile de faire croire que les personnes qui prônent l’extraction de toute dent dévitalisée, sont des personnes qui sont en désaccord avec les données acquises de la science.

Classé dans : Articles

Mots clés : aucun

Commentaires

Blog mode femme #1

12 février 2017, 09:53

Un site parfait !

anchortext #2

02 juillet 2017, 14:54

Sttep #1: Assemble proof օf income documents: Тhese included
pay stubs аnd tax statements goiing Ƅack a couple οf yеars - Step #2: Gather bank statements
ɑnd bills: Уou need to give you a complete picture of
your household budget.Іn mmost ⅽase, hoᴡ you ccan top foreclosuee consists ߋf some online detective
work of one's рart. We can answer most of thesee questions ԝith confidence, if yⲟu knoᴡ foreclosure
іs currently consideгed a widespread financial pandemic.

online clock #3

18 août 2017, 11:36

Greetings I am so thrilled I found your weblog, I really found you by mistake, while I was searching on Google for something else,
Nonetheless I am here now and would just like to say kudos for a marvelous post and a all round enjoyable blog (I also love the theme/design), I don’t have time to read through it all at the moment but
I have bookmarked it and also added in your RSS feeds, so when I have time I will be
back to read a lot more, Please do keep up the excellent
b.

http://damienzpetj.full-design.com/What-Does-online-alarm-clock-reliable-Mean--7765280 #4

18 août 2017, 11:44

It's an remarkable article designed for all the internet visitors; they will take benefit from it I am sure.

Fil Rss des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la troisième lettre du mot bozuq