Dévitalisation dentaire : STOP !

Dr Bruno DARMON

Accueil

Des millions de personnes possèdent des dents dévitalisées et sont très contentes d’avoir évité d’extraire leurs dents très cariées grâce à la technique de la dévitalisation dentaire. Elles semblent en excellente santé et considèrent donc cela comme un grand progrès de notre chirurgie dentaire moderne. Un progrès que notre collège de scientifiques n’a nullement l’intention de nier comme il n’a pas non plus l’intention de nier les effets toxiques des dents dévitalisées, ce que la profession dentaire aurait pourtant une certaine tendance à vouloir faire.

Ce site est principalement dédié à la toxicité des dents dévitalisées, mais il donne aussi une vision alternative de la santé, plus en rapport avec le concept de santé naturelle.

Il est réalisé par Bruno Darmon, Dr en chirurgie dentaire et tout ce qui est écrit sur ce site n’engage que la responsabilité du Dr Bruno Darmon qui ne parle absolument pas au nom de l’institution qui lui a remis le titre de docteur et qui aurait même tendance à vouloir nier la toxicité des dents dévitalisées. Je précise cela afin que personne ne soit trompé ici. Ce site n’est en rien académique. Il serait plutôt hérétique. Il est réalisé en complément du site www.sante-dents.com réalisé par un enseignant de l’Université des Sciences de Toulon, Michel Raynaud, qui alerte aussi principalement de la toxicité des dents dévitalisées et contient des vidéos fort intéressantes qui montrent nombre de guérisons après avoir enlevé des dents dévitalisées. En France, on entend parler depuis quelques années de la toxicité des amalgames dentaire au mercure (« les plombages ») mais le problème des dents dévitalisées qui serait encore plus grave est très souvent occulté même par les dentistes qui se disent holistiques. Mais aux Etats-Unis, il existe une grande polémique depuis fort longtemps et sur les dents dévitalisées et sur les amalgames au mercure. Un petit film a même été réalisé pour résumer la problématique. Si vous comprenez l’anglais, vous pouvez le visionner ici :

Selon plusieurs médecins, dentistes et spécialistes, qui se sont penchés sur la toxicité des dents dévitalisées, statistiquement aujourd’hui en France, la présence de dents dévitalisées dans une bouche serait une des causes les plus importantes de maladies graves. Des milliers de cas de guérisons spectaculaires après élimination des dents dévitalisées confirment d’ailleurs cette conviction. Il n’y a pas un seul domaine de la pathologie générale qui ne soit pas concerné par la présence de dents dévitalisées. Et pourtant jusqu’à aujourd’hui, beaucoup de choses ont été faites pour vous détourner de cette information qui peut donc se révéler essentielle pour votre santé.

 ci dessus : dent vivante en coupe.

La dent dévitalisée, généralités.

Radiographie dentaire

Une dent dévitalisée est une dent dont le dentiste a retiré le nerf (le paquet vasculo nerveux, plus exactement) qui se trouve à l’intérieur de la dent. Ensuite le dentiste obture l’espace vide avec une pâte antiseptique ou un ciment pourrait-on dire aussi, blanc à la radio. On effectue généralement cet acte quand la carie est trop profonde et a atteint le nerf, car sinon il aurait fallu extraire la dent. Vous pouvez avoir une idée de ce qui est fait pour dévitaliser les dents en visionnant la vidéo à l’adresse suivante: en français: 

http://www.dentalespace.com/dentiste/formation/240-traitement-endodontique-complet-molaire-mandibulaire.htm

ou en anglais :

http://www.youtube.com/watch?v=-vqKlN_VCPI

On y voit un jeune homme qui subit une dévitalisation dentaire et qui visiblement doit être content d’avoir évité grâce à cela d’extraire une dent qui devait lui faire mal et donc d’une certaine façon de porter ensuite un dentier. Il est très caractéristique de millions de personnes qui ne se rendent pas du tout compte de ce qu’elles risquent pour l’avenir. Car malheureusement, ce qu’il s’apprête à subir peut avoir des conséquences dramatiques sur sa santé générale et provoquer des maladies toutes plus graves les unes que les autres. Le côté positif de cette terrible histoire est que les pathologies générées par la dent dévitalisée, même graves, si elles ne sont pas à un stade trop avancé, peuvent souvent guérir uniquement avec l’extraction de toutes les dents dévitalisées. Mais pas toujours toutefois et on y laisse toujours une partie de sa santé quoiqu’il en soit. Si on ne guérit pas de sa maladie, ce qui est aussi possible, l’élimination des dents dévitalisées permettra toutefois à l’état de s’améliorer et aux traitements médicaux d’être bien plus efficaces. Sachez que la majorité de la population française a des dents dévitalisées en bouche. Les enfants dès cinq ou six ans ou même parfois avant, ne faisant pas exception, les dents de lait étant encore plus souvent dévitalisées d’ailleurs car la pulpe très volumineuse est encore plus rapidement atteinte par la carie. Chez les adultes, ces dents sont généralement couronnées, avec des pivots et des bridges. Mais rien de tout cela parfois, elles sont juste dévitalisées et cela se voit par des tests en bouche comme le test au froid ou le test électrique. Le test électrique est préférable mais nécessite un appareil appelé pulpetester. On voit aussi généralement les dents dévitalisées assez facilement sur une radiographie et notamment une radiographie panoramique dentaire. On verra un trait blanc à l’intérieur de la dent car la pâte d’obturation pour dévitaliser les dents est dite radioclaire. Dévitaliser des dents permet de conserver des dents qu’il aurait fallu extraire et c’est bien sûr un avantage évident. Un avantage évident en apparence mais qui cache un autre aspect qui pourrait selon certaines études se révéler bien pire que le dit avantage. La dent dévitalisée pourrait bien être la première cause de cancers et de maladies graves aujourd’hui dans le monde occidentalisé, rien que ça. En tous cas, cela pourrait être au moins aussi grave voire pire souvent que ce dont on parle couramment comme le tabac, l’alcool, l’amiante, les pesticides, la pollution, les traumatismes psychologiques ou l’alimentation industrialisée, par exemple, qui aussi bien évidemment ne sont pas ce qu’il y a de mieux pour la santé. Des médecins se sont aperçus en effet, que de faire enlever les dents dévitalisées était le mesure la plus efficace à effectuer pour retrouver la santé dans les pathologies graves. C’est en tout cas ce que pense un petit groupe de médecins et de dentistes en France. Mais ils sont bien plus nombreux dans les pays germanophones et anglosaxons et notamment aux Etats-Unis où une polémique existe et cela depuis de nombreuses années. Actuellement, un ancien cofondateur de l’association américaine des spécialistes en dévitalisation qui a dévitalisé des dents le plus parfaitement possible toute sa vie, le Dr Meinig, affirme qu’il faut toutes les enlever et reprend les traces d’un ancien éminent dentiste américain, qui avait commencé à en parler et publié de multiples travaux sur le sujet, feu le Dr Weston Price. A la suite de ces travaux, tout un courant de thérapeutes américains s’était positionné pour dire qu’il ne fallait pas garder en bouche de dents dévitalisées. C’est d’ailleurs aux Etats-Unis qu’il y a probablement le plus de dentistes, de médecins et de scientifiques qui soutiennent encore aujourd’hui cette démarche, comme une célèbre (aux Etats-Unis) ex professeur de biologie cellulaire à l’Université d’Indiana, Hulda Clark, auteur de nombreux best sellers sur la prévention et les traitements naturels des maladies graves et des cancers. Pour approfondir sur les sites américains sur le sujet aller voir le texte “les sites américains“. Néanmoins, même aux Etats-Unis, la quantité de dents dévitalisées dans la population a progressé de façon effroyable ces dernières décennies, tout comme les maladies graves et les cancers aussi d’ailleurs. Et cela même si d’éminents scientifiques, comme le professeur Hulda Clark et le professeur Boyd Haley (on en reparlera plus loin) se sont positionnés pour alerter sur ce sujet. Mais il y avait d’autres scientifiques qui avaient fait de même depuis fort longtemps aux Etats-Unis et qui n’ont pas été écouté. Au contraire, on n’a jamais autant dévitalisé de dents. Aux Etats-Unis, au début des années soixante, 3 millions de dents étaient dévitalisées dans la population américaine qui comptent environ 200 millions d’habitants. Au début des années 90, les dentistes américains dévitalisaient environ 40 millions de dents par an et actuellement c’est plus de 50 millions chaque année. Et ces chiffres sont fournis dans un journal professionnel français, par un des plus éminents endodontistes (dentiste spécialiste de la dévitalisation dentaire) américains, le Dr Clifford, non pas pour affoler mais au contraire pour montrer que grâce à la technique de la dévitalisation dentaire, on peut ainsi sauver rien qu’aux Etats-Unis, plus de 50 millions de dents chaque année qui sinon auraient du être extraites. Vous pouvez d’ailleurs consulter le texte originel de cette info ici même.

Cette information permet de prendre conscience de l’ampleur du problème « dent dévitalisée » qui s’est développé considérablement au vingtième siècle aux Etats-Unis et continue encore aujourd’hui de se développer à grande vitesse. Les chiffres sont du même ordre en Europe et ils sont même pire en France à cause d’une incitation nette de la sécurité sociale française et des mutuelles, à dévitaliser les dents plutôt que les extraire, voire même à les garder vivantes tout simplement. Le problème « dent dévitalisée » touche aujourd’hui des centaines de millions de personnes dans notre civilisation occidentalisée car dans les pays pauvres, on arrache encore surtout les dents plutôt que de les dévitaliser. J’espère qu’on prendra conscience de toute la problématique liée à la dent dévitalisée quand on consultera les informations qui sont délivrées sur ce site Internet et son cousin www.sante-dents.com, ce que certains dentistes comme le Dr Clifford semblent ignorer ou plutôt refusent encore aujourd’hui de prendre en considération. Il est en effet peu probable qu’il ignore le sujet en fait, car aux Etats-Unis, il existe depuis de nombreuses années une grande polémique sur ce sujet. Mais, nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut voir, c’est bien connu. Cela est quand même très intéressant à savoir car en France, il semble qu’il n’y ait quasiment pas de polémique sur le sujet. La population y est généralement uniformément convaincue en sortant de chez son dentiste qui vient de lui dévitaliser une dent, qu’elle a été soignée de la meilleure façon qu’il puisse y avoir.